La Cité de Perle de Karen Traviss

La Cité de Perle, de Karen Traviss (tome 1 du cycle des « Guerres Wess’har« , éditions Milady).

Il s’agit d’un roman de science fiction qui se passe près de 300 ans après nous.
Une expédition est envoyée sur une planète où des colons se sont échoués et n’ont plus donné signe de vie, afin d’étudier la planète. Shan Franckland et son équipage sont donc amenés à partir loin de chez eux, abandonnant tout ce qu’ils connaissaient pour faire un voyage qui les ferait arriver 75 ans plus tard.
Mais ce qu’ils vont découvrir, et surtout vivre, sur la planète dépasse de loin tout ce qu’ils avaient pu imaginer. Des êtres intelligents, bien au dessus des hommes, peuplent l’environnement et vivent en parfaite symbiose avec les précédents colons, regroupés dans une petite colonie tranquille et prospère.
Cependant, des tensions vont vites commencer à apparaître au sein de l’équipage, et au contact des Extra-terrestres.

Un roman vraiment très intéressant pour plusieurs raisons : Il est dépaysant (et même carrément « déplanètisant »), engagé dans la lutte contre l’écologie, et pose de vraies questions sur la tolérance et la place de l’homme dans l’univers. On y voit également les comportements humains observés et dénoncés.
Un très bon livre qui sera sans nul doute apprécié de nombreux lecteurs. Pour tout ceux qui ne connaissent pas la science fiction, voici un très bon moment pour vous y mettre!

Pour qui : Un roman tout public, qui ravira les novices comme les initiés de science fiction.

Les + : Une intrigue originale et un vrai parti pris écologique. On sent une véritable volonté de faire passer un message sur la condition humaine par rapport à notre planète. Le message passe très bien et n’en fait pas trop, si bien qu’on passe un très bon moment et on ne peut qu’adhérer au message. La galerie de personnage est également diverse et variée. Tous les personnages sont très humains et nous ressemblent. Certains d’eux pourraient bien devenir mythiques.

Les – : L’entrée en matière est peut-être un peu longue. On se sent complètement perdu dans le début du récit car on a beaucoup de détails et peu d’informations. Le décors se plante au fur et à mesure du roman, il faut donc lire une bonne cinquantaine de pages avant de bien commencer à savoir où on met les pieds.

Infos pratiques :

Poche: 437 pages
Editeur : Milady (5 décembre 2008)
Collection : POCHE
Langue : Français
ISBN-10: 2811200568
ISBN-13: 978-2811200565

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s