Discussion Privée de Céline Marseaut-Hernould

Discussion Privée, de Céline Marseaut-Hernould (one shot, éditions Chloé des Lys)

Un camping inquiétant, une société qui déraille, des parents qui craquent, des enfants qui mutent… voilà l’étrange programme qui vous attend si vous osez ouvrir le livre. Car Discussion privée est un recueil de nouvelles horrifiques et sombres… comme l’âme des hommes.

Le recueil de Céline Marseaut-Hernould comporte 12 nouvelles angoissantes qui vous mettront forcément mal à l’aise.
Dans ses textes, l’auteur présente des humains sur le fil du rasoir, prêt à basculer ou qui ont déjà basculé dans l’horreur.
Des textes où les sensations sont omniprésentes. Le coeur agit plus que la raison sur des êtres qui ont baissés les bras face à une vie trop difficile à supporter.
Si ces 12 situations sont différentes et globalement assez bien maîtrisées, il faut dire qu’elles manquent tout de même d’aboutissement.
En effet, toutes les nouvelles démarrent bien, et semblent se couper net en plein récit. Une frustrante impression que les textes s’arrêtent avant d’être allés jusqu’au bout. Nous avons la sensation que l’histoire devrait se poursuivre après la dernière ligne, et pourtant il ne se passe rien. Un peu comme un oiseau fauché en plein vol.
Ce qui est dommage parce que les sujets abordés sont tous très intéressants. Ils relèvent du fantastique pur, créatures monstrueuses, personnages fragiles psychologiquement, situations impossibles mais pour lesquelles le doute plane…
On regrette aussi le fait que certaines situations ou certains faits soient un peu trop prévisibles. Comme par exemple dans la dernière nouvelle, certainement la meilleure de tout le recueil (parce qu’elle comporte un début, un milieu et une fin) : Le camping. La situation est bien présentée, les éléments bien mis en place et le contexte intéressant. Pourtant, les habitués de littérature fantastique devinent dès les premiers instants ce qui ne va pas et ce qu’il va se produire dans cet endroit désert.
Cependant, même si la jeunesse de l’auteur transparaît dans les lignes, on sent également sa motivation pour l’écriture et l’on devine que ces petites erreurs de jeunesses seront gommées à l’avenir au profits de textes plus riches et plus approfondis.
Le style est quant à lui plutôt bon malgré quelques maladresses. Les personnages intéressants et travaillés. Mais surtout la force de Céline Marseaut-Hernould tient dans les situations qu’elle place. Ce sont surtout les ambiances et les atmosphères que l’on retient car elles sont vraiment bien amenées et traitées. L’auteur a un vrai talent pour la mise en scène.
En conclusion, ce recueil comporte du bon, du moins bon, mais est en tout cas prometteur quant à la suite des productions de Céline Marseaut-Hernould.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les recueils de nouvelles, le fantastique, les histoires courtes, les personnages monstrueux et les situations angoissantes. Ceux qui n’ont pas peur d’être mal à l’aise face à certains récits assez difficiles.

Les + : Des situations bien mises en place et amenées. Une mise en scène forte dont on se souvient encore après avoir fermé le livre.

Les – : Le manque d’aboutissement des nouvelles. On a l’impression que les textes s’arrêtent alors que l’action ne fait que commencer.

Infos Pratiques :

Collection : Fantastique
Sortie : 2007
Pages : 161
ISBN : 978-2-87459-271-3

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s