Possession de Peter James

Possession, de Peter James (One shot – éditions Milady)

Possession raconte la vie plutôt extraordinaire d’une mère de famille divorcée après la mort de son fils unique.
Alex, qui travaille dans une maison d’édition, apprend un jour que son fils de 20 ans, Fabian, vient de mourir en France dans un accident de voiture.
Or, cela est impossible, car Alex a vu Fabian le matin même.
Elle devra pourtant se rendre vite à l’évidence, et les fréquentes apparitions du garçon vont bientôt la faire plonger dans un univers cauchemardesque où l’attend un terrible secret.

Cet ouvrage, le premier de Peter James à passer dans nos mains, est assez particulier.
Impossible de dire si on l’a aimé ou pas.
En effet, l’histoire est intéressante bien que peu originale, et racontée de façon cinématographique.
Pourtant, le style est assez lourd, sans doute pour créer une atmosphère pesante, mais on a du mal à entrer dedans. On se demande si Alex n’est tout simplement pas une folle à lier plutôt qu’une mère aimante. On doute de nombreuses fois sans jamais avoir de véritable réponse.
Et c’est justement ce qui fait cruellement défaut à l’ouvrage : il n’a pas de fin.
En plus d’être attendue, la chute nous donne la désagréable impression d’être revenu au point de départ, et de ne pas du tout avoir progressé dans la lecture. On en vient donc à se demander à quoi peut bien servir le livre, puisqu’il n’apporte rien.
Quant à la galerie de personnages, ils sont plutôt sans relief. Même le fantôme, Fabian, ne parvient pas à nous intéresser plus de quelques pages. On a tout d’abord pitié de lui, puis il devient comme son rôle : insipide et transparent.
A noter toutefois des scènes intéressantes, comme les séances de spiritisme et d’exorcismes qui donnent quand même la chair de poule.
Mais malgré cela, on a l’impression d’observer un psychodrame derrière une vitre sans teint du début à la fin. Particulier.

Pour qui : Les adeptes de Thriller, ceux qui aiment les fantômes et prendront plaisir à lire l’ouvrage la nuit. Ceux qui aiment les histoires où se mêlent enquête et secret de famille.

Les + : Une atmosphère pesante, un style très imagé qui fait penser à un film.

Les – : Une histoire peu originale, des personnages insipides, l’ouvrage pose de nombreuses questions auxquelles il ne répond pas ou reste dans le flou.

Infos pratiques :

Broché: 413 pages
Editeur : Milady (5 septembre 2008)
Collection : POCHE
Langue : Français
ISBN-10: 2811200258
ISBN-13: 978-2811200251

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s