Pensées Noires De Jean Vigne

Pensées Noires, de Jean Vigne (tome 1 de la série Pensées Noires,Editions Chloé des Lys)

Luc Chalion est un commisaire de police à la vie plutôt chaotique. Il faut dire qu’il porte en lui un lourd secret. Trop lourd même. Sa vie a déjà basculé et il ne se doute pas un seul instant que cela peut être encore pire. Pourtant…
Un jour alors qu’il enquête sur une affaire de meurtre, il se met à avoir d’étranges visions, des cadavres lui apparaissent en lieu et place de personnes vivantes. Est-il en train de devenir fou ?
Luc devrait peut-être arrêter l’alcool et la cigarette, véritables drogues qui lui empoisonnent la vie.
A moins qu’il en ait besoin pour tenir le coup dans l’affaire du mystérieux attentat de Grenoble qui se prépare…

Jean Vigne signe ici un roman d’anticipation de belle qualité. L’auteur a le don de trouver le détail qui vient perturber le quotidien de façon irrévocable. Un peu à la manière des séries télévisées d’enquête, l’ouvrage s’ouvre sur un prologue intriguant puis un quotidien presque banal, avant de voir toute cette mécanique embrouillée par un grain de sable.
Pensées Noires nous plonge très rapidement dans l’action. Le commissaire se met très vite à avoir d’étranges visions. Quelque chose ne tourne pas rond dans la ville de Grenoble et c’est à Luc de le décourvrir. Comme s’il n’avait pas assez de soucis comme cela.
Côté personnages, la galerie proposée par Jean Vigne est plutôt bien construite. On y trouve de tout, de la femme amoureuse au pilier de comptoir en passant par l’homme qui se bat pour ses convictions, l’univers brossé par l’auteur est riche et bien mené. Sans entrer dans les clichés du genre, le personnage torturé de Luc Chalion ressort bien sans trop en faire, on parvient presque à le comprendre. On arrive aussi à comprendre la malheureuse Lise, femme amoureuse et guidée par ses sentiments.
Au niveau de l’intrigue, Jean Vigne fait dans l’originalité et arrive à insérer ses visages zombies sans bavure. La créature, que l’on pourrait croire usée, trouve ici un nouveau souffle et même une explication « rationnelle ». On pourrait cependant reprocher à Luc de voir des zombies partout, à tel point que la théorie de la mort prochaine paraît parfois un peu chancelante vu que l’on mourra tous un jour.
Pour le reste, Jean Vigne a un sens du suspens développé et maîtrise les révélations. La question centrale de la mort d’un personnage principal va mener la lecture jusqu’à la fin où la réponse sera donné. Le tout encadré par des chapitres dont les titres sont des dates, ce qui est une bonne idée lorsque l’on a en tête la chonologie et quelques informations sur une échéance prochaine.
On regrettera seulement le fait que l’intrigue se passe à Grenoble, une ville finalement assez petite. Certes le décor se prête bien à l’action mais une ville de France, plus importante, aurait donné plus de force encore au scénario. Grenoble est de ce fait moins impressionnant. Cela dit, on ne peut que saluer la volonté de ne pas délocaliser l’intrigue aux USA comme le font une partie des auteurs.

Enfin, le style fluide et toujours aussi efficace de Jean Vigne fait de cet ouvrage un moment de lecture très prenant. Que se passera-t-il le jour suivant ? Nous avons ici un savoureux mélange entre roman policier et fantastique.

Découvrez notre interview de Jean Vigne

Pour qui : Les lecteurs qui aiment le suspens et les zombies.

Les + : Un récit bien écrit où l’on est immédiatement plongé au coeur de l’action. Au fil des pages l’intrigue devient de plus en plus mystérieuse et inquiétante, Jean Vigne maniant le suspens avec brio. La galerie de personnages est vaste et bien construite. Enfin, le choix de nommer les chapitres par date donne du sens à l’ouvrage. Un moment de lecture très prenant !

Les – : La localisation à Grenoble est assez peu impressionnante, le héros a tendance à voir des zombies partout (vérité ou abus d’alcool ?).

Infos pratiques :
Editeur : Chloé des Lys
Date de parution : décembre 2006
EAN13 : 9782874591969
Langue : français
Nombre de page(s) : 261
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s