Entre deux feux, l’Equilibre De Tiffany Schneuwly

Entre deux feux, l’équilibre, de Tiffany Schneuwly (tome 2 de la série « Entre deux feux », éditions Mon Petit Editeur)

Cette chronique concerne la première version du roman. Une seconde version est à paraître à la fin de l’année 2012 en version remaniée. A découvrir également sur Limaginaria.com

Eurielle et ses amis sont bien décidés à avoir le dernier mot sur Guerric, l’ange noir maléfique. Cependant, les choses vont s’accélérer lorsque les soldats ennemis vont attaquer le Royaume des anges et prendre possession de la Terre. Les quatre amis n’ont pas le choix : ils doivent partir au plus vite chercher deux anges légendaires qui pourront peut-être les aider.
Entre trahison, amitié et découvertes inattendues, le voyage d’Eurielle s’annonce semé d’embûches.

Si nous avions été plutôt emballés par le premier tome de cette série, le second tome nous a un peu déçu. Nous n’avons pas retrouvé l’intérêt qu’avait fait naître en nous Entre deux feux, les chuchoteurs.
En effet, si l’écriture de Tiffany Schneuwly s’améliore, on regrette encore quelques longueurs et surtout le manque de profondeur dans le récit. L’auteur ne fait que peu de descriptions et l’on peine à entrer dans l’univers des anges. Le  récit se lit extrêmement vite et ressemble d’avantage à une suite d’actions qu’à un récit profond dans lequel l’héroïne nous ferait partager ses péripéties. L’ensemble reste en surface, on en sait assez peu sur les émotions des personnages souvent citées telles qu’elles, tout se passant trop rapidement pour que l’on s’y attache.
Le scénario de ce récit manque également de suspens. Nous avions déjà souligné dans le premier ouvrage le fait que l’on se doute à l’avance des évènements futurs, ce qui se reproduit ici accentué par les titres donnés aux chapitres. Et surtout, nous n’avons pas compris pourquoi le personnage de Demenza, présenté comme une femme dominatrice et cruelle, dévoile son passé si facilement à de parfaits inconnus qui ne lui ont même pas demandé. N’aurait-il pas été plus intéressant de voir les personnages découvrir au fil de leur enquête tous ces éléments dévoilés d’un seul coup ?
De ce fait, le scénario reste assez attendu, sans grande surprise et peut se résumer à une éternelle lutte manichéenne orchestrée par un méchant qui pense défendre le bien et des gentils acharnés à lui prouver le contraire.

Les points positifs de ce roman sont les interventions de nouveaux personnages et les mises en scènes de nouveaux lieux. L’histoire avance et l’on découvre un lieu important qui ne sera pas sans rappeler le Chaudron Baveur d’Harry Potter : La Tanière. Ce lieu, une sorte de « no mans land », va offrir aux héros un espace hors du temps et hors de toute atteinte. On retrouve un personnage secondaire important et mystérieux : L’Oracle. Avec elle, le mystère se poursuit. Les présents qu’elle offre aux personnages vont les aider dans leur quête et le fait qu’ils ne se soient pas servi de tous les instruments à la fin de l’ouvrage laisse à penser que la suite promet d’autres retournements de situation. On fait aussi la connaissance d’un nouveau personnage : Iudhael. Il utilise des codes que l’on connait bien et sera très utile aux protagonistes. Les relations entre les personnages vont évoluer et quelques révélations sont au programme.
De plus, l’auteur procède au début du livre à un retour en arrière original. Par le biais d’un album photo qu’Eurielle consulte dans sa chambre, le lecteur a la possibilité de revivre les grandes lignes du tome précédent. Attention, ce ne sont pas des images mais le récit de ce qu’Eurielle voit. Là où l’on procède souvent à un retour en arrière formulé directement, ici le résumé est inséré parfaitement dans le récit avec l’objet comme prétexte. Ce second opus est donc tout à fait abordable comme point d’ouverture pour les nouveaux lecteurs. Ce résumé bienvenu plante assez vite le décor, les relations entre les personnages et ce qui nous attend au fil des pages.

En résumé, ce second tome est en demi-teinte. Un peu trop attendu, pas assez profond, on regrette de ne pas en avoir appris d’avantage sur les personnages et l’univers de Tiffany Schneuwly.

Découvrez notre interview de Tiffany Schneuwly

Pour qui : Les lecteurs qui ont envie de se divertir avec un texte léger et agréable à lire. Les lecteurs qui ont aimé le premier.
Les + : Un style fluide et léger, agréable à lire. Le tome s’insère dans la série comme une suite qui peut se lire de façon indépendante.
Les – : L’ouvrage manque de suspens et de profondeur. Les évènements restent prévisibles et le récit en surface ne permet pas de rentrer véritablement dans l’univers du Royaume des anges. Le tout passe un peu vite et le roman est rapidement terminé.
Infos pratiques :
Genre : Science-Fiction
ISBN : 9782748367423
Pages : 236
Edition : brochée
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s