Les Contes d’Amy De Frédéric Livyns

Les Contes d’Amy, de Frederic Livyns (one shot, éditions Edilivre)

Un couple de jeunes gens visite un ancien asile dans le but de le transformer en futur complexe hôtelier. Intriguée par les lieux, Coralie décide de se rendre dans une pièce bien étrange pendant que son mari et l’agent immobilier vont à l’étage. Elle va trouver dans de vieux tiroirs des rapports inquiétants ainsi qu’un carnet contenant des histoires à faire froid dans le dos.

Les Contes d’Amy est un recueil de nouvelles composé de 11 histoires articulées autour d’une trame principale, celle du couple d’acheteurs potentiels visitant un asile.
Nous sommes dès l’introduction plongés au coeur d’un espace clos dépeint comme particulièrement lugubre. Frederic Livyns renoue avec l’atmosphère confinée qui lui avait tant plus dans son précédent recueil (Entrez, éditions Edilivre) pour une entrée en matière efficace. Le personnage d’Amy n’apparaît pas vraiment, il est seulement cité à travers des paroles et la note d’un soignant. Pourtant, le livre laisse à penser que la petite a plus d’un tour dans son sac et qu’il faut s’en méfier. Nous apprenons par exemple qu’elle écrit dans son carnet des histoires sur les différents patients de l’asile, et que ces histoires horribles se transforment en cauchemar pour les malheureux protagonistes cités dans les textes. L’agent immobilier, lorsqu’il fait la visite, nous apprend que l’asile a été fermé lors de la seconde guerre mondiale, transformée en camp de base par les allemand qui se sont vite débarrassés des occupants.
Avec une telle entrée en matière, nous nous attendions à trouver divers récits appartenant à cette époque et citant justement les personnages de l’asile, leurs défauts, leurs troubles et les péripéties horribles que leur préparait la jeune internée.
Or, il n’en est rien. Cela nous a surpris. Les histoires nous parlent d’époques et de personnages différents, à chaque fois dans une nouvelle ambiance et un nouveau décor. Avec ces contes, Frederic Livyns voyage et essai plusieurs styles de fantastiques, allant du métaphorique comme dans A la fin de la route à du plus sage et dramatique dans les très émouvant Au revoir et Eurydice, en passant par le gore dans La véritable nature de l’homme ou Le cimetière. Nous n’avons pas aimé chaque nouvelles de la même façon ni pour les mêmes raisons mais ce recueil présente une intéressante variété de genres là où le style d’écriture reste sensiblement identique.
L’auteur écrit avec justesse, sans alourdir ses phrases de contenu inutile. Le vocabulaire est simple et courant, compréhensible par tous. Le récit est de ce fait accessible à tous les lecteurs. L’ensemble des intrigues est menée de façon simple et peuvent à chaque fois se résumer en une phrase. Rien de complexe, juste l’envie de raconter des histoires à vous tirer différents sentiments.
A noter la présence d’illustrations signées Kévin Biseau dans l’ouvrage et qui apportent un plus à chaque nouvelle et à la trame globale du roman.

Ce recueil a reçu le prix Masterton 2012 dans la catégorie Nouvelles.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les recueils de nouvelles, les histoires fantastiques, gores mais aussi touchantes.

Les + : Un roman au rythme rapide qui brasse avec qualité de multiples genres de fantastiques. Notre préférence va aux nouvelles traitants d’esprits avec Au Revoir et Eurydice. L’écriture de Frederic Livyns est simple, sans chichi, et rend le récit accessible à tous. La fin du roman compense par une pirouette le fait que les histoires n’étaient pas comme nous l’attendions au départ ce qui évite une potentielle déception.

Les – : Le fait que les nouvelles soient totalement détachées du contexte de départ rend le personnage d’Amy presque secondaire, et pas aussi charismatique qu’on le pensait à la base. A la fin de la lecture, on ne sait finalement que peu de choses sur la jeune diablesse.

Infos pratiques :

Broché: 162 pages
Editeur : APARIS;
Édition : Edilivre collection Classique (25 novembre 2011)
Collection : CLASSIQUE
Langue : Français
ISBN-10: 2332473017
ISBN-13: 978-2332473011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s