Ethan Blaike L’Assaut des Saigneurs De Sandy Marty

Ethan Blaike : L’assaut des Saigneurs, de Sandy Marty (tome 1 de la trilogie Ethan Blaike, éditions Autres Temps)

Ethan Blaike était un adolescent comme les autres avant cet accident malheureux qui le plongea dans un coma profond.
Ce coma, très étrange, va le plonger dans un autre monde, son monde. Il va découvrir qu’il n’appartient pas à la planète Terre comme il le pensait, mais à un autre territoire, au-delà de tout ce qu’il pouvait penser. C’est un Mémorien, issu du peuple de la mémoire. Mais en plus, il n’est pas n’importe qui : il est l’Elu. Choisi pour sauver tout le peuple de Mémoria.
Aidé de nombreux amis, il va devoir apprendre le rôle qui est le sien, et récupérer aux mains de ses ennemis la Sphère, puissance ultime et objet de vie de son peuple. A moins que tout ne se passe pas comme prévu…

Nous aurions pu classer ce roman également dans la partie Jeunesse, mais la complexité du vocabulaire nous a fait choisir pour un public plus large et peut-être plus âgé.
L’Assaut des Saigneurs est un roman qui comporte tous les codes de la fantasy. Il n’en manque aucun. On a le jeune garçon qui devient héros malgré lui et qui est orphelin, l’élu, une épée, de méchants monstres, mais aussi une carte dessinée (par Mathieu Coudray) et un univers médiéval.
Le roman s’aborde donc comme une nouvelle accumulation des clichés du genre. Pourtant, au fil de la lecture, on découvre une nouveauté par l’utilisation d’un thème peu (voire pas) exploité en littérature fantasy : La Mémoire. L’ensemble du roman repose sur cette thématique, et on se laisse très vite prendre dans les pages.
Le roman est captivant, même s’il a tendance à trainer un peu en longueur au début en abordant de façon trop rapide le basculement d’Ethan dans son nouveau monde et l’acceptation de son rôle pour le moins hors du commun. Il devient vraiment irrésistible à partir d’une centaine de page, quand on a le sentiment que les choses sérieuses commencent. Là, Sandy Marty nous entraine avec elle dans la bataille et dans le centre de la terre, révélant les secrets de son monde et la personnalité des héros. Le seul regret est que les problèmes rencontrés se résolvent un peu facilement. On aimerait un peu plus de fil à retordre.
Ce premier tome, on en a le sentiment, pose les bases de l’univers très riche de l’auteur. On a parfois des passages un peu longs et descriptifs, un peu compliqués par des termes très techniques et assez difficiles à aborder. Mais là où le roman est très fort et original, c’est qu’il nous offre un carnet illustré à la fin. Ainsi, les passages un peu complexes sont très bien expliqués dans le cahier final et on comprend mieux beaucoup de choses concernant la mémoire. Un vrai plus qui nous plonge encore davantage dans cet univers prenant.
L’écriture de ce roman est très agréable avec un style propre à l’auteur, de longues phrases ponctuées de minuscules, composées d’un mot, un verdict, une sensation, un constat… qui nous fait partager presque en temps réel les sentiments des personnages.
Le vocabulaire est très riche, ce qui peut faire une force comme une faiblesse. En effet, si cet ouvrage se destinait à la jeunesse, il nous semble que le vocabulaire en est un peu trop compliqué pour ce public. En revanche, il est parfait pour un public plus adulte qui ne rechignera pas à regarder avec ses yeux d’enfants la très jolie carte qui ouvre le roman, ainsi que les illustrations du cahier final.
En résumé, ce premier tome est un très bon roman qui promet de biens belles aventures, et une psychologie plus profonde par la suite. Il ne faut pas s’arrêter à l’impression de départ qui est celle d’un autre roman de fantasy déjà vu, et se laisser emporter par l’auteur dans son monde en forme d’étoile.
Avec Sandy Marty c’est sûr, on reprendra bien un peu de fantasy!

Ce roman a été officiellement lancé au salon du livre de Paris les vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 Mars 2010.

Découvrez notre interview de Sandy Marty

Pour qui : Les fans de fantasy pure et classique. Les jeunes adultes et adultes. Touc ceux qui aiment les créatures issues des mondes merveilleux.

Les + : Un thème original avec des personnages attachants, une intrigue qui prend de l’épaisseur au fil des pages et devient complètement captivante. La carte d’ouverture et le cahier de clôture sont de bonnes idées qui ne sont pas là que pour entrer dans les codes du genre mais qui apportent de vrais plus au roman. Ce sont des clés de compréhension en plus d’être de belles illustrations. l’univers de l’histoire est très riche et très vaste, mais on ne s’y perd pas. On suit l’évolution et la découverte de ce territoire en même temps qu’Ethan, on se sent donc proche de lui. Le bestiaire est lui aussi bien fourni et intéressant.

Les – : certains passages un peu trop complexes sont difficiles à suivre, notamment lorsque le Vénérable aborde la composition de la mémoire. Les problèmes se résolvent parfois de façon trop simple.

Infos pratiques :

Editeur : Editions Autres Temps (1 mars 2010)
Langue : Français
ISBN-10: 2845213921
ISBN-13: 978-2845213920

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s