Le cadavre Rieur de Laurell K Hamilton

Le Cadavre Rieur, de Laurell K Hamilton (Tome 2 des aventures d’Anita Blake, éditions Milady).

Ce tome deux est une suite sans être une suite. En effet, il peut très bien se lire indépendamment du premier, à la manière d’une série américaine sans lien particulier entre les épisodes mais qu’on aime tout de même regarder dans l’ordre.
Ici, Anita Blake doit élucider le mystère qui entoure une série de crimes atroces. Les victimes sont totalement déchiquetées et éviscérées sans distinction. Qu’il s’agisse d’hommes, de femmes ou d’enfants, personne n’est épargné.
Mais ce n’est pas tout! S’ajoutent à cela l’hostilité d’une grande prêtresse vaudou et d’un millionnaire en chaise roulante.
Comment se sortir de ce pétrin? Anita n’a pas d’autre solution que de trouver la réponse. Et la bonne.

Un second tome dans la veine du premier. Lecture légère, agréable et rapide.
Ce deuxième tome propose également une histoire avec un début, un milieu et une fin. On regrettera seulement le manque de liens concrets entre les ouvrages, qui font de cette série une suite de One-shot.
A noter qu’on nous affiche en gros sur la couverture « Une aventure d’Anita Blake, tueuse de vampires ». Or, dans ce tome, les vampires sont relégués en arrière plan par un soir de pleine lune. Autrement dit : On n’en parle quasiment pas.
Pour une « tueuse de vampire », on se concentre davantage sur les zombies que sur les créatures aux dents longues, ce qui est dommage puisque le vampirisme est utilisé comme élément moteur de la stratégie commerciale de la série.
Cependant, on le pardonne à Laurell K Hamilton qui nous propose de plonger une nouvelle fois dans un univers que l’on peut consommer sans modération pendant l’été pour s’aérer l’esprit.

Pour qui : Les fans de zombies et de lecture qui ne prend pas la tête.

Les + : Un scénario original et agréable, qui trouve un début, un milieu et une fin. Un roman qui se lit indépendamment des autres.

Les – : Les vampires sont pratiquement inexistants dans cette histoire. Le dénouement des problèmes est parfois un peu trop facile.

Infos pratiques :

Poche: 373 pages
Editeur : Milady (6 mars 2009)
Collection : POCHE
Langue : Français
ISBN-10: 2811200932
ISBN-13: 978-2811200930

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s