L’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

L’apprenti Epouvanteur, de Joseph Delaney (Tome 1 de la série L’apprenti Epouvanteur, éditions Bayard Jeunesse)

Une lecture qui rappelle la très célèbre série de R.L Stine «  Chair de poule « .
On y découvre un jeune garçon, prénommé Thomas, qui a la particularité d’être le septième fils d’un septième fils.
Tous ses frères sont grands et ont du travail à la ferme ou dans le village où Thomas et sa famille vivent. Cependant, les parents vieillissent, et il faut trouver quoi faire du petit dernier. C’est pourquoi sa mère le prend en charge et demande à Monsieur Grégory, l’épouvanteur du Comté, de prendre Thomas comme apprenti afin de faire de lui plus tard un véritable Epouvanteur.
Mais qu’est-ce qu’un épouvanteur? C’est un homme qui passe sa vie sur les routes pour chasser les mauvais esprits, les sorcières, les gobelins… qui viennent tourmenter les braves gens.
Notre héros va vite s’appercevoir qu’il y a beaucoup à faire. Et il n’est pas au bout de ses surprises!
D’autant plus qu’une mystérieuse magie semble tourner autour de lui. Pourquoi dit-on qu’il « a une drole d’odeur », qui est vraiment sa mère, cette femme très intelligente capable de chasser les ombres dans la nuit et qui avait prédit depuis longtemps qu’il deviendrait « le meilleur Epouvanteur de tout le Comté »?

Une histoire captivante, riche en rebondissements. J’ai beaucoup aimé car le scénario permet vraiment une grande liberté et une grande richesse d’histoire. Nul doute que les suites prévues doivent être intéressantes. Cela fait penser à la construction des séries télévisées, où il peut tout arriver à n’importe quel moment pour n’importe quel personnage. Impossible de deviner à l’avance ce qui les attend. Le livre serait un épisode de la série.
En résumé, ce premier tome nous met vraiment l’eau à la bouche en présentant l’univers. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’il s’agit de littérature pour la jeunesse, donc il faut la lire avec une âme d’enfant et ne pas s’attendre à une trame trop profonde sur les problèmes cosmogoniques.

Pour qui : Pour les enfants entre 10 et 15 ans. Pour les adultes qui ont toujours une âme d’enfant.
/!\ Bayard jeunesse avertit en indiquant au dos de l’ouvrage les informations suivantes : « Pour les lecteurs avertis. » et « Cet ouvrage comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité de trop jeunes lecteurs« . En effet, certains passages parlent de mort, de squelettes, de doigts coupés, de sang humain…

Les + : Une histoire bien trouvée qui laisse une grande liberté dans le tome et les prochains à venir. Ouvrage accessible également aux plus vieux d’entre nous. Une magnifique couverture imprimée de façon à ce qu’on ait l’impression de tenir dans nos mains un précieux ouvrage à la couverture de cuir (comme ceux de la bibliothèque de l’épouvanteur) et en relief.

Les – : Certains passages un peu sanglants peuvent rebuter les plus fragiles. Le prix du roman reste un frein à l’achat, surtout quand on sait qu’il y a beaucoup de tomes dans la saga.

Infos pratiques :

Broché: 275 pages
Editeur : Bayard (10 mars 2005)
Collection : LITTERATURE DIV
Langue : Français
ISBN-10: 2747017109
ISBN-13: 978-2747017107

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s