Mallaurig De Gauthier Hiernaux

Mallaurig, de Gauthier Hiernaux (one shot, éditions Cactus Inébranlable)

Mallaurig est une petite ville américaine où la vie paisible promet d’être calme. Malheureusement, cela ne dure pas. Plusieurs femmes sont retrouvées assassinées dans des endroits très symboliques. Des endroits qui ont un lien avec l’enfer.
Mais qui peut bien en vouloir à des femmes que rien ne lie ? Pourquoi l’enfer semble-t-il présent dans cette affaire ?
Alors qu’une exceptionnelle canicule s’abat sur Mallaurig, un journaliste tente de percer le mystère.

Mallaurig est un thriller à suspens, à mi chemin entre polar et fantastique avec une dose de paranormal pour pimenter l’ensemble.
Si l’on peut penser de prime abord qu’il s’agit d’un énième roman sur des meurtres de femmes par un détraqué, Gauthier Hiernaux nous offre un texte plus fouillé où le fantastique se mêle au moins original pour donner un livre de qualité.
Quand nous avons lu les meurtres nous nous sommes dit « encore », mais en fait non. Non pour la simple raison que l’auteur a su intégrer à son récit des éléments fantastiques et paranormaux qui nous tiennent en haleine tout le temps de la lecture.
Très vite, le héros se rend compte que quelque chose ne colle pas et nous aussi. Parce que ce serait vraiment trop simple que cela se passe comme dans les livres. Gauthier Hiernaux nous fait donc progresser à petit pas, ménageant le suspens sans le dévoiler complètement, et faisant rebondir régulièrement son histoire. Les pièces du puzzle se mettent en place petit à petit et il n’est jamais lassant de tourner les pages de Mallaurig. C’est très appréciable de lire un texte dans lequel l’auteur a su se contenir. Ainsi les éléments sont-ils dévoilés petit à petit dans une certaine cohérence, au lieu de trop en dire d’un seul coup et de temporiser avec des passages sans rythme.
Nous avons aimé ce petit livre dans lequel les retournements de situation sont efficaces et nombreux. Les personnages brossés par l’auteur sont également sympathiques bien qu’en très grand nombre. Nous nous sommes parfois senti un peu perdu par tous ces personnages mis en avant même si l’intérêt pour le texte est resté intact.
La fin ouverte reste assez prévisible mais parvient à boucler l’ouvrage de façon satisfaisante.
A noter que la ville de Mallaurig est vraiment bien décrite pour une ville fictive. Très réaliste. On est rapidement plongé au coeur de la canicule et de l’atmosphère lourde. On peut donc s’imprégner sans mal des différents lieux présentés. Pour nous qui aimons les décors urbains, nous avons été agréablement servi.
Le seul hic du roman arrive dans la seconde moitié, quand on nous parle d’un virus et d’une mise en quarantaine de la ville. Ce passage est resté un peu obscur, nous n’avons pas bien compris pourquoi le Maire a décidé d’agir ainsi (cette idée nous a paru un peu fragile) ni pourquoi le personnage de Bjorg a avoué les meurtres.
Cependant le style global du roman est fluide, intéressant et bien construit. On regrettera seulement les nombreuses coquilles et mots mal placés qui gênent parfois la lecture. Une relecture supplémentaire aurait certainement permis de les éviter.
En résumé, Mallaurig est une bonne lecture, à la fois surprenante et intéressante. Les petits défauts de l’ouvrage ne sont que secondaires par rapport à l’appréciation globale et nous avons refermé le livre avec un sentiment très positif. Adeptes de thrillers et de polars fantastiques, Mallaurig saura vous surprendre.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les polars, mais aussi ceux qui aiment les romans fantastiques, les enquêtes et les phénomènes paranormaux.

Les + : Un style fluide et un roman bien construit. Le récit est riche en rebondissements inattendus et l’ensemble est très rythmé. Gauthier Hiernaux ne nous dévoile pas tous les secrets de Maullaurig d’un seul coup et sait mener le suspense jusqu’aux dernières lignes.

Les – : Plusieurs éléments que nous n’avons pas (ou mal) compris faute d’explications ou d’une véritable crédibilité par rapport au récit. Des personnages assez nombreux qui nous ont parfois un peu perdu.

Infos pratiques :

Pages : 254
Collection : Cactus Noir
ISBN : 978-2-930659-03-9

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s