Archives mensuelles : juillet 2012

Pentacle de Dario Alcide

Pentacle, de Dario Alcide (one Shot, éditions Farence Corp)

Les dragons existent. Sur notre terre, 4 dragons représentent les 4 éléments. Mais il en existe un cinquième, qui les surpasse tous et qui aura le pouvoir de donner à celui qui les réunira dans un pentacle, des pouvoirs extraordinaires. On l’appelle le lien.
Bien sûr, un si grand pouvoir attire forcément les convoitises. Noa et ses compagnons, les chevaliers, élevés pour protéger les dragons et le lien, vont s’en rendre compte très vite.
A travers les cinq continents, les adolescents vont vivre de formidables aventures où amour et action seront au rendez-vous.

Pentacle est le second roman que nous avons chroniqué de Dario Alcide (le premier étant Farence – La Légende).
Avec celui-ci aucun doute : l’auteur a évolué. Beaucoup évolué. Il a désormais tout d’un grand, comme son ouvrage.
Tout d’abord la forme, plus travaillée et traditionnelle. L’ouvrage fait donc très professionnel dès la prise en main.
Ensuite, nous découvrons un roman au style maîtrisé et travaillé. Dario Alcide nous entraine à travers le monde sur les traces de ses cinq dragons extraordinaires.
Si l’histoire n’est pas la plus originale, elle a tout de même le mérite de nous transporter le temps de la lecture. L’univers est bien ancré dans le réel, et on sent que l’auteur a très clairement établi chacun des éléments. L’histoire se passe principalement aux Etat-Unis, terre qui fera rêver n’importe quel européen. On évoque les grosses villes et les états connus pour implanter ce scénario digne d’un film hollywoodien. De plus, la chute du roman promet de grands débats sur les forums de fans.
De leur côté, les personnages sont également très travaillés et ils ne pourront laisser personne indifférent. Premièrement parce que l’on a tout de suite envie de s’identifier à son propre élément, mais ensuite parce qu’ils ont tous une personnalité attachante avec leurs qualités et leurs défauts. Malgré les pouvoirs surnaturels dont ils disposent, on les voit très humains. Ce sont des adolescents avec leurs préoccupations d’adolescents, même si leur destin leur donne plus de soucis. Que voulez-vous, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités comme on dit !
Dario Alcide a essayé de contenter tous les lecteurs en donnant de la place à chaque chevalier, même si on sent clairement sa préférence pour les chevaliers du feu et de la terre.
L’ensemble a un petit côté X-Men qui n’est pas déplaisant.
Mais le gros point fort de cet ouvrage, c’est bel et bien les splendides illustrations qui le ponctuent au fil des pages. Le style de Julien Pillet fait écho à celui de l’auteur : il est très travaillé et parfaitement maîtrisé. Chaque détail est retranscrit à la perfection, de façon à nous plonger totalement dans l’univers. On notera également la bonne qualité du papier qui donne l’impression que ces illustrations ont été réalisées à même le livre uniquement pour nous. Un pur bonheur terminé par un carnet d’illustrations qui présentent les principaux protagonistes. Rares sont les œuvres de littératures si belles et agréablement illustrées. L’auteur y a mis tout son potentiel et tout son cœur. On le ressent lors de la lecture.
On peut même aller jusqu’à dire que Pentacle et Farence – La Légende, n’ont rien à voir dans leur style ni dans leur forme. Pentacle est bien plus abouti techniquement.
L’ouvrage est d’une rare qualité pour une auto-publication et il faut saluer les efforts de l’auteur que l’on sent très impliqué dans ses œuvres.
Allez, n’hésitons pas à le dire, cette lecture de Pentacle nous a donné envie de comparer Dario Alcide à notre auteur de jeunesse préféré Scott Westerfeld. Et si Dario Alcide devenait le Scott Westerfeld français ?
La suite de ses parutions nous le dira, mais en attendant, nous avons envie d’y croire.

Pour qui : Pour les adolescents fans des supers-héros à la X-Men, des dragons, et des sagas de Scott Westerfeld.

Les + : Un ouvrage d’excellente qualité et au style parfaitement maîtrisé qui nous transporte dès les premières pages sur les terres des dragons. Les illustrations de Julien Pillet donnent l’impression d’avoir été réalisées à même le livre juste pour nous. Chaque personnage a son caractère, ses points forts et points faibles. Les dragons sont très travaillés et originaux.

Les – : Certains passages manquent peut-être de développement. L’auteur ne s’est pas attardé sur l’enfance des héros et leur entrainement, préférant passer tout de suite à l’action. Nous avons trouvé dommage que le personnage de David, le protecteur du lien, n’ai pas une place plus présente dans le roman. Il reste en arrière plan alors que son rôle est primordial.

Infos pratiques :

Broché
Editeur : Farence Corp (11 décembre 2010)
Langue : Français
ISBN-10: 295331783X
ISBN-13: 978-2953317831

Mallaurig De Gauthier Hiernaux

Mallaurig, de Gauthier Hiernaux (one shot, éditions Cactus Inébranlable)

Mallaurig est une petite ville américaine où la vie paisible promet d’être calme. Malheureusement, cela ne dure pas. Plusieurs femmes sont retrouvées assassinées dans des endroits très symboliques. Des endroits qui ont un lien avec l’enfer.
Mais qui peut bien en vouloir à des femmes que rien ne lie ? Pourquoi l’enfer semble-t-il présent dans cette affaire ?
Alors qu’une exceptionnelle canicule s’abat sur Mallaurig, un journaliste tente de percer le mystère.

Mallaurig est un thriller à suspens, à mi chemin entre polar et fantastique avec une dose de paranormal pour pimenter l’ensemble.
Si l’on peut penser de prime abord qu’il s’agit d’un énième roman sur des meurtres de femmes par un détraqué, Gauthier Hiernaux nous offre un texte plus fouillé où le fantastique se mêle au moins original pour donner un livre de qualité.
Quand nous avons lu les meurtres nous nous sommes dit « encore », mais en fait non. Non pour la simple raison que l’auteur a su intégrer à son récit des éléments fantastiques et paranormaux qui nous tiennent en haleine tout le temps de la lecture.
Très vite, le héros se rend compte que quelque chose ne colle pas et nous aussi. Parce que ce serait vraiment trop simple que cela se passe comme dans les livres. Gauthier Hiernaux nous fait donc progresser à petit pas, ménageant le suspens sans le dévoiler complètement, et faisant rebondir régulièrement son histoire. Les pièces du puzzle se mettent en place petit à petit et il n’est jamais lassant de tourner les pages de Mallaurig. C’est très appréciable de lire un texte dans lequel l’auteur a su se contenir. Ainsi les éléments sont-ils dévoilés petit à petit dans une certaine cohérence, au lieu de trop en dire d’un seul coup et de temporiser avec des passages sans rythme.
Nous avons aimé ce petit livre dans lequel les retournements de situation sont efficaces et nombreux. Les personnages brossés par l’auteur sont également sympathiques bien qu’en très grand nombre. Nous nous sommes parfois senti un peu perdu par tous ces personnages mis en avant même si l’intérêt pour le texte est resté intact.
La fin ouverte reste assez prévisible mais parvient à boucler l’ouvrage de façon satisfaisante.
A noter que la ville de Mallaurig est vraiment bien décrite pour une ville fictive. Très réaliste. On est rapidement plongé au coeur de la canicule et de l’atmosphère lourde. On peut donc s’imprégner sans mal des différents lieux présentés. Pour nous qui aimons les décors urbains, nous avons été agréablement servi.
Le seul hic du roman arrive dans la seconde moitié, quand on nous parle d’un virus et d’une mise en quarantaine de la ville. Ce passage est resté un peu obscur, nous n’avons pas bien compris pourquoi le Maire a décidé d’agir ainsi (cette idée nous a paru un peu fragile) ni pourquoi le personnage de Bjorg a avoué les meurtres.
Cependant le style global du roman est fluide, intéressant et bien construit. On regrettera seulement les nombreuses coquilles et mots mal placés qui gênent parfois la lecture. Une relecture supplémentaire aurait certainement permis de les éviter.
En résumé, Mallaurig est une bonne lecture, à la fois surprenante et intéressante. Les petits défauts de l’ouvrage ne sont que secondaires par rapport à l’appréciation globale et nous avons refermé le livre avec un sentiment très positif. Adeptes de thrillers et de polars fantastiques, Mallaurig saura vous surprendre.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les polars, mais aussi ceux qui aiment les romans fantastiques, les enquêtes et les phénomènes paranormaux.

Les + : Un style fluide et un roman bien construit. Le récit est riche en rebondissements inattendus et l’ensemble est très rythmé. Gauthier Hiernaux ne nous dévoile pas tous les secrets de Maullaurig d’un seul coup et sait mener le suspense jusqu’aux dernières lignes.

Les – : Plusieurs éléments que nous n’avons pas (ou mal) compris faute d’explications ou d’une véritable crédibilité par rapport au récit. Des personnages assez nombreux qui nous ont parfois un peu perdu.

Infos pratiques :

Pages : 254
Collection : Cactus Noir
ISBN : 978-2-930659-03-9

« Entrées précédentes Derniers articles »