Specials de Scott Westerfeld

 

Specials, de Scott Westerfeld (tome 3 de la série Uglies, éditions Pocket Jeunesse)

Tally a de nouveau été opérée. Mais cette fois, c’est en cruelle Special qu’elle se réveille. Son corps est taillé pour traquer, réprimer et agir. Ce qu’elle ne va pas manquer de faire lorsqu’on lui confie la mission, à elle et à son groupe de Specials, d’aller détruire la Nouvelle-Fumée.
Mais, c’est bien connu, Tally Youngblood n’est pas comme les autres. Bientôt, son passé de Pretty et ses sensations d’avant la regagnent. Et si elle n’était pas heureuse en tant que Special ?
Zane aurait-il raison de dire qu’elle peut se reprogrammer toute seule? Et cette guerre, qu’elle vient de déclencher malgré elle, pourra-t-elle l’arrêter?
L’avenir de son monde dépend de toutes ces réponses.

Scott Westerfeld, fidèle à lui-même, ouvre ce troisième tome à l’exacte fin du précédent.
Ainsi le lecteur n’est pas perdu.
Ce tome reste dans le plus pur style de l’auteur : aletant, passionnant, on ne souffle pas une minute. Tally traque sans relache et se défend contre son environnement et les sentiments qui la bousculent. Comble du paradoxe, Tally ainsi transformée en machine de guerre n’a jamais semblé aussi humaine.
Toutefois, on pourra regretter le fait que ce tome ne se résume qu’à des actes de course poursuite en planche magnétique. Même si le scénario se tient bien, on se sent quand même un peu lassé de retrouver une Tally encore opérée qui va encore passer plus de temps sur sa planche qu’au sol.
Cependant, cette lutte aérienne va révéler bien des surprises. Scott Westerfeld a l’art de créer des conflits au delà du traditionnel affrontement manichéen, notamment entre personnes du même camp.
La fin du roman se termine en apothéose avec une scène incroyable qui surprendra tout le monde, mais qui n’en reste pas moins totalement crédible.
D’ailleurs, cette fin semble marquer la fin de la série elle-même. On voit mal comment l’auteur va poursuivre la série (il reste pourtant un tome, Extras) de manière aussi talentueuse.
Uglies aurait-elle été prévue à la base pour être une trilogie? Espérons que l’auteur n’a pas cédé à la pression d’un lectorat nombreux et a vraiment quelque chose de crédible à nous proposer.
Quoi qu’il en soit, Specials ne faillit pas à sa série et enchantera les lecteurs de tous âges avec son désormais traditionnel regard critique sur la société de Tally, miroir métaphorique de la nôtre.

Découvrez notre chronique du guide de la saga : Secrets, sur le forum !

Pour qui : Ceux qui ont aimé les premiers tomes, les adolescents qui aiment les histoires avec des jeunes de leur âge qui vivent des choses extraordinaires, les adultes qui veulent lire quelque chose qui les fera malgré tout porter un autre regard sur le monde qui les entoure.

Les + : Un tome qui peut se lire indépendamment des premiers même si leur lecture est vivement conseillée. Une histoire toujours aussi captivante, des personnages attachants et un scénario original. Les personnages évoluent de façon cohérente et intéressante.

Les – : Une certaine redondance avec les tomes précédents. Le tome ne se résume pratiquement qu’à une longue course-poursuite en planche, en dépit des nombreuses surprises qui attendent le lecteur.

Infos pratiques : 

Broché: 391 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (20 février 2008)
Collection : Pocket Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10: 2266159267
ISBN-13: 978-2266159265

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s