Bone Magic , de Yasmine Galenorn

bone magic
Bone Magic, de Yasmine Galenorn (tome 7 de la série Les Soeurs de la Luneéditions Milady)
Camille voit sa vie de plus en plus bouleversée. En une semaine de temps, elle retrouve Trillian son mâle dominant, et va perdre l’un de ses 2 autres amants pour une durée indéterminée. Si seulement cela était le pire ! Mais non, les catastrophes s’enchainent et Camille va devoir affronter son destin pour le meilleur et pour le pire. L’avenir est de plus en plus sombre à Seattle, alors qu’en Outremonde la vie est plus noire encore…
Ce nouveau tome de la série des Soeurs de la Lune marque un tournant dans la série mais aussi dans le style de l’auteur. L’écriture y est plus sombre, plus grave, moins légère. On sent que Yasmine Galenorn souhaite donner à ses personnes un nouveau relief. Les lecteurs qui pouvaient trouver les premiers tomes un peu fleur bleue risquent d’apprécier ce changement de style.
Sans parler de virage à 180 degrés, les soeurs de la Lune passent du statuts de gentilles filles mièvres à celui de méchantes sorcières.
Fidèle à elle-même, Yasmine Galenorn nous dépeint ici une Camille combattante, écrasée par son destin mais qui essaie de suivre son instinct et ses désirs pour survivre. Une femme résolument moderne qui ne pourra que plaire aux lectrices qui se retrouveront un peu en elle. Car si Camille est une femme libre, elle n’en est pas moins investie d’une mission difficile qu’il lui faudra mener de front, un peu comme toutes les femmes actuelles.
Les autres personnages qui gravitent autour d’elle sont un peu en retrait, le livre se concentrant essentiellement sur le trio d’amants formé par Camille/Morio et Flam (puis plus tard Trillian). Mais cela soulage un peu la lecture car nous avons parfois tendance à nous perdre dans les méandres de personnages aux noms parfois très semblables.
L’histoire s’épaissit encore un peu plus avec l’arrivée de conflits politiques. Malheureusement de ce côté là l’auteur s’emmêle un peu les pinceaux et nous avons du mal à suivre les conflits d’intérêt de chacun. La lecture peut paraître parfois un peu confuse à cause des nombreux noms qui se ressemblent, des deux mondes à avaler et de toutes les informations à assimiler.
Cependant, Bone Magic reste un bon roman. Moins léger que les premiers mais tout aussi plaisant à lire. On sent que l’auteur est à l’aise dans sa série et qu’elle nous promet encore de nombreux rebondissement (ce tome esquisse déjà les contours des futurs dangers pour les trois soeurs).
Une fois de plus à consommer avec légèreté pour cet été sur la plage.
Pour qui : Les lecteurs qui ont aimé les premiers tombes. Nous ne conseillons pas ce livre en lecture indépendante car de trop nombreux faits et personnages antérieurs perdraient le lecteur.
Les + : On retrouve l’univers de la série, les personnages. On assiste à des retournements de situation inattendus et qui laissent présager des suites intéressantes. La plume de Yasmine Galenorn est plus grave que par le passé ce qui en fait un roman peut-être plus sérieux.
Les – : Les conflits politiques sont un peu brouillon, les noms choisi pour les lieux et les personnages sont trop proches si bien que l’on s’y perd un peu.
Infos pratiques :
Poche: 472 pages
Editeur : Milady (23 septembre 2011)
Collection : Bit-Lit
Langue : Français
ISBN-10: 2811205861
ISBN-13:
 978-2811205867

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s