L’Eveil – 1er Décembre, de Camille-Laure Mari

LEveil-1-Decembre
L’Eveil – 1er Décembre, de Camille-Laure Mari (partie 1 du feuilleton L’Eveiléditions 12-21)

Martin se réveille dans une chambre d’hôpital après un coma qu’il pense d’assez courte durée. Très vite, la joie d’être de retour est remplacée par un sérieux doute. Ce médecin ne comprend pas pourquoi tant de choses ont changé dans son hôpital. Et si on lui cachait la vérité sur sa situation ? Tant de questions, et si peu de réponses…

L’Eveil est un feuilleton numérique novateur. Initié par un concours sur le réseau social We Love Words, ce feuilleton est le projet qui a remporté l’épreuve par le vote du jury. Il a pour but de proposer chaque jour jusqu’au 21 décembre un morceau de l’histoire. Vous l’aurez compris, derrière l’amnésie du médecin se mêle un goût de fin du monde.
Dans cette première partie, l’histoire est introduite et le décor planté. Comme le personnage principal, on se réveille dans un monde dont nous avons tout à découvrir. Comme Martin, nous allons déambuler dans l’hôpital et se poser les même questions que lui, tiquer aux mêmes moments que lui sur des choses qui ne nous paraissent pas évidentes.
L’auteure a donc bien réussi son coup et dévoile son univers en finesse, avec douceur et une grande part de mystère. Certaines paroles ont éveillé les soupçons dans ma tête et laissent présager une suite riche en rebondissements.
Le style fluide est celui d’un feuilleton. Camille-Laure Mari a choisi la première personne pour nous décrire l’action de manière plus directe. On entre ainsi dans la tête et les yeux du personnage. Le vocabulaire reprend des termes médicaux qui nous plongent très vite dans l’ambiance de l’hôpital et la crédibilité du texte est réelle. J’y ai cru.
En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvé intéressants. J’ai aimé me rendre compte qu’ils cachent des secrets et des ambitions qui ne seront dévoilés que plus tard.
Enfin, comme tout feuilleton, la fin du texte nous laisse avec une irrésistible envie de connaître la suite. Ici le cliffhanger m’a semblé légèrement maladroit, peut-être amené de manière un peu floue, mais tout de même efficace.
Pour un premier feuilleton de la part des éditions numérique 12-21, j’ai été très agréablement surprise. Aussi séduite par le concept que par ce premier morceau, j’ai hâte d’entamer la suite de la lecture pour découvrir plus en profondeur cet univers encore si mystérieux.
A noter qu’à l’instar de la première partie de Bad Moon Rising, autre feuilleton numérique à savourer, la longueur du texte est plus importante ici et j’ai moins ressenti le sentiment de confusion que m’a laissé Choc. Cette mise en bouche ne m’a pas laissé un goût d’inachevé et a su titiller suffisamment ma curiosité pour m’accrocher dès les premiers instants.

Petit plaisir quotidien à l’image d’un calendrier de l’avent pour lecteur curieux ?

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les romans-feuilletons, et qui n’ont pas peur de s’embarquer dans un texte en 21 épisodes.

Les + : Un univers crédible et mystérieux dans lequel l’auteure nous amène à nous poser de multiples questions sans encore dévoiler les réponses. Les personnages ont tous des choses à cacher et on fait leur connaissance avec intérêt. Cette première partie remplit bien son rôle d’introduction. Le concept novateur et moderne du feuilleton est très efficace.

Les – :  Le cliffhanger peut-être un peu maladroit.

Infos pratiques

 
ISBN numérique :  978-2-823-80524-6
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s