Les Epées de Haven, de Simon R. Green

Les-Epees-de-haven

Les Epées de Haven,  de Simon R. Green (tome 2 de la série Darkwoodéditions Milady)

Les agents Hawk et Fisher sont à Haven depuis quelques années. Ce sont les seuls membres de la garde honnêtes et intègres. La ville entière connait leur nom et les crains. On ne sait pas vraiment d’où ils viennent, mais ils sont là pour faire le ménage. Et ils n’ont pas très bon caractère.

Nous avons achevé la lecture du premier tombe de cette série (La Nuit de la Lune Bleue) avec une certaine curiosité pour la suite puisque nous avions du mal à voir sur quel élément l’auteur allait rebondir pour faire une suite.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que nous sommes plus que mitigé sur cette suite, et cela en grande partie parce qu’elle ne ressemble absolument pas à une suite.
Certes, on reste plus ou moins dans l’univers fantasyco-médiéval du premier tome, mais a part cela rien n’est plus pareil. Les personnages principaux, dont on nous dit sur la 4ème de couverture qu’il s’agit de Rupert et Julia, sont on ne peut plus différents des héros du premier tome. A aucun moment dans le livre on ne nous explique qu’il s’agit d’eux. Les noms sont changés, les caractères aussi, les apparences… Le couple Hawk et Fisher ont un passé trouble dont on ne sait rien, on ne sait pas d’où ils viennent ni ce qu’ils sont venu faire dans cette ville. L’idée qu’ils soient les seuls à être honnête dans la ville, qu’ils ne cèdent jamais aux complots et pots-de-vin nous étonne. Pourquoi se donnent-ils tant de mal alors qu’ils n’ont rien à y gagner ? Ils pourraient tout aussi bien se faire acheter par les pontes de la ville et mener une vie paisible. Bref, déjà, on n’a pas très bien compris.
Mais ensuite à aucun moment on entend parler du  Noirbois, des châteaux que l’on a connu. A aucun moment il n’est fait référence à un évènement passé dans le premier tome. Ce livre apparaît vraiment comme un roman tout à fait nouveau et détaché du premier. Cet côté là nous a plutôt déçu car nous nous attendions à être surpris mais pas de cette manière.
Pour en revenir au roman lui-même, le style reste dans la veine du premier, c’est-à-dire essentiellement porté sur l’action au détriment des émotions. L’univers est intéressant mais mêle plus de créatures que le premier tome, ce qui donne une impression un peu « fourre-tout » car les magiciens côtoient les vampires, les garous, les goules et les gnomes.
Malgré cela, l’ouvrage est plein de bonnes idées. Il est découpé en trois parties distinctes qui représentent chacune une mission du duo Hawk et Fisher. L’auteur explore ainsi une enquête version Cluedo très prenante dans la première partie, puis un complot politique bien mené dans la seconde, et enfin un mystère magique dans la dernière. Chacune des trois missions est très différente, les suivantes faisant écho aux premières. On se sent ainsi bien intégré à cette ville impitoyable qu’est Haven.
Le duo Hawk et Fisher fonctionne bien dans ses actions. Un peu cliché dans sa forme, on ne connait pas grand chose d’eux dans le fond. Tout juste sait-on qu’ils sont mari et femme. Leurs différentes missions les amèneront à s’intéresser de près à diverses figures de Haven et le manque d’information sur la vie des deux héros sera compensé par la vie détaillée des habitants chez qui les missions se déroulent.
Ce livre ressemble plus à une histoire parallèle au premier tome, avec deux héros totalement inédits, des lieux et des objectifs inédits, plus qu’à une véritable suite. Nous avons été un peu dérouté par le phénomène même si nous avons passé un moment de lecture plutôt intéressant.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les histoires de fantasy orientées sur l’action et avec un style d’écriture plutôt masculin. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu le premier tome pour lire cette suite. Les 3 parties sont intéressantes, les histoires se renouvellent sans se ressembler et des échos bien placés sont glissés dans chacune d’elles. Le suspens est au rendez-vous.

Les – : Cette suite n’a rien d’une suite par rapport au premier tome mais ressemble plus à un roman a part entière. On ne reconnait pas les personnages principaux du premier, et plusieurs figures importantes du premier tome ne sont même pas évoquées. On y croise beaucoup de créatures différentes ce qui donne un aspect de fouillis au bestiaire. L’auteur ne dévoile rien de la vie des héros dont le passé et le présent restent troubles, tandis qu’on ne leur imagine pas vraiment d’avenir.

Infos pratiques

Poche: 698 pages
Editeur : Milady (12 mars 2010)
Collection : Fantasy
Langue : Français
ISBN-10: 2811202889
ISBN-13: 978-2811202880

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s