Site-B, de Stéphane Desienne

toxic2

Site B, de Stéphane Desienne (épisode 2 du feuilleton numérique Toxic, éditions Studio Walrus)

Et si le remède à l’infection se trouvait dans ce qui se fait appeler « Le Site B » ? Il n’y a qu’une seule façon de le vérifier. Eleine, Hector et les autres ont-ils encore le choix de leurs actes ?
Parallèlement, chez les extra-terrestres, on s’interroge sur la meilleure façon de rendre sain tous ces produits contaminés.
Des objectifs différents mais une même destination. L’affrontement risque d’être sanglant.

Si j’avais eu du mal à être convaincue par le premier épisode (voir ma chronique précédente au sujet d’Homo Putridus), cette seconde partie est incontestablement meilleure.
Plus à l’aise dans son sujet, l’auteur nous emmène dans les profondeurs de la ville, et l’histoire prend de l’épaisseur.
Avec Site-B, on entrevoit un espoir de guérison. La cohabitation des personnages soulève de nombreuses questions et l’on passe d’un classique roman de zombie à quelque chose de plus personnel, plus étoffé, où des stratégies naissent ainsi que des tensions.
Stéphane Desienne nous fait voyager entre ciel et Terre, et nous fait comprendre que finalement, les humains et les E.T ne sont pas si différents. J’aime beaucoup le parti pris par l’auteur, de considérer les humains comme des marchandises comestibles. Cela nous oblige à reconsidérer notre position en haut de la chaîne alimentaire, et de se mettre un peu plus à la place du bétail que nous consommons tous les jours. Si l’idée pourrait en déranger certains, moi elle me plait.
Et quand est-il du mélange des genres dont je parlais dans ma chronique précédente ?
Si l’on sentait une certaine frilosité à mélanger la partie SF à la partie survie dans le premier épisode, c’était uniquement pour installer l’univers. J’ai eu peur que l’auteur peine à franchir le cap mais c’est chose faite dans ce second volet et l’ensemble est bien plus accrocheur que le premier.
Preuve en est une fois encore qu’il est assez difficile pour un feuilleton numérique de s’imposer dès le premier épisode. Espérons que les lecteurs de ce type de format comprennent le rôle ingrat d’un épisode 1, et sauront aller au moins jusqu’à ce Site B pour entrer vraiment dans la série.
Avec Site-B, Stephane Desienne a su m’accrocher pour de bon et je me réjouis à l’idée qu’au moins deux suites sont en chantier. Maintenant que l’univers est bien installé et les personnages plus profonds, je n’ai aucun mal à classer ce titre comme une bonne lecture d’histoire hybride, à mi-chemin entre le zombie et l’extra-terrestre. Un cocktail savoureux dont je reprendrai bien un verre.

Découvrez  notre interview de Stephane Desienne

Les + : Un univers déjà installé et des personnages qui s’étoffent, prennent de l’épaisseur. L’intrigue se complexifie et on trouve dans cette seconde partie une véritable touche personnelle. L’auteur parvient enfin à se détacher des clichés du genre zombiesque pour écrire sa propre histoire et l’insérer dans un courant pourtant très codifié.

Les – : La partie réservée aux extra-terrestres est encore un peu confuse dans mon esprit et j’ai parfois du mal à me représenter certaines technologies ou espèces un peu trop singulières.

Infos pratiques
Date de Parution :
Janvier 2013

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s