Toxic épisode 3 : Liaisons Dangereuses, de Stephane Desienne

Liaisons-dangereuses

Liaisons Dangereuses, de Stephane Desienne (épisode 3 de la série Toxicéditions Walrus)

En pleine épidémie qui transforme les humains en zombies, les aliens cherchent un moyen d’enrayer l’infection. Mieux, d’inverser le phénomène, afin de pouvoir livrer la marchandise de produits humains aux puissants agents commerciaux. De leur côté, le groupe d’Eleine tente de survivre, même si pour cela ils devront faire malgré eux de curieuses alliances.

Ce troisième épisode passe vraiment à l’action. Cette fois ci rien ne va plus. Stephane Desienne s’est fait un plaisir de malmener ses pauvres personnages, nous rappelant par la même occasion qu’aucun d’eux n’est immortel.
Du coup, j’ai eu peur pour eux, pour ceux que j’appréciais et ceux que j’appréciais moins. Fidèle à lui-même, l’auteur sait surfer sur la vague psycho-survie avec succès. Je ne cache pas qu’étant une fan absolue de zombie, c’est bien entendu la partie « humaine » que je préfère lire. Je ne suis pas spécialement féministe mais avoir pour personnage principal une héroïne féminine dans tout ce chaos fait du bien. Cela change des gros bras et montre qu’on peut aussi faire un bon héros temps qu’on a du caractère.
Toutefois, la partie « alie »n n’est pas en reste. Si cela m’effrayait dans ma chronique du premier épisode, Homo Putridus, j’admets volontiers que les deux univers parviennent sans mal à se mélanger. L’histoire prend justement son originalité avec cette partie venue d’ailleurs, et cela rythme le récit et y donne vraiment de l’intérêt. L’épaisseur vient des aliens eux-mêmes et de leurs agissements, rendant ainsi le récit bien plus intéressant qu’un simple titre de survie. Car il faut bien dire que sans cette partie SF, Toxic ressemblerait à pratiquement tous les titres zombiesques du moment (Walking Dead – L’Ascension du Gouverneur en tête) pour toutes les raisons évoquées dans ma chronique du premier épisode de la série.
Le style de l’auteur est fluide et bien rythmé. L’histoire se déroule de manière vive, sans temps mort. Stéphane Desienne ne se perd pas en descriptions inutiles ni en dialogues lourds. C’est son principal point fort. Cependant, ce point fort apparaît aussi comme un point faible lorsque l’on arrive du point de vue des aliens, et j’ai plusieurs fois regretté le manque d’un lexique ou d’un appendice en début d’épisode afin de récapituler les principaux personnages et principales abréviations. Je me suis parfois un peu perdu dans le contexte, ne sachant plus très bien à quoi correspondait certains sigles.
Malgré cet écueil, Toxic est l’un de mes feuilletons numériques préférés. Bien fourni au niveau de la quantité, il n’est pas en reste au niveau de la qualité et on sent bien que l’auteur a travaillé son sujet avant de ce lancer. L’univers est riche, la galerie de personnages intéressante, on souffle, on a peur, on espère… Bref, une lecture agréable qui prouve que l’on peut aussi passer de très bons moments en compagnie de zombies en lecture numérique.

Découvrez  notre interview de Stephane Desienne

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les récits originaux, les zombies, les feuilletons, et qui ne seront pas rebutés à l’idée de lire en numérique.

Les + : Toxic est un récit bien écrit, riche en rebondissements et aux univers travaillés. Le mélange des genres s’opère en douceur et avec succès, surfant sur les tendances classiques des deux parties mais avec une touche d’originalité. Stéphane Desienne a su imprimer sa patte.

Les – : Le manque d’un lexique ou de quelques pages pour récapituler les principaux points de l’univers des aliens m’a parfois égaré dans cette partie SF.

Infos pratiques

Date de parution :     avril 2013
ISBN  :   9782363762016
EAN   :  978-2363762016

Publicités

2 Commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s