Le noir lui va si bien, de Kelly Keaton

Le-noir-lui-va-si-bien

Le Noir lui va si bien, de Kelly Keaton (tome 1 de la série Gods & Monsterséditions Territoires)

La jeune Ari, 17 ans, n’a pas vraiment connu ses parents. Cette quête identitaire va la pousser à franchir la Limite et se rendre au coeur de la Nouvelle-Orléans, à la recherche de ses racines. Si elle se savait différente des autres à cause de la couleur blanche de ses cheveux, elle ne se doutait alors pas jusqu’à quel point.
Et ce ne sont pas les individus qu’elle va rencontrer qui lui diront le contraire…

Avant toute chose je remercie les éditions Territoires pour cette découverte. J’avais été particulièrement attirée par le résumé (ma foi classique pour ce genre de littérature) ainsi que la couverture du roman.
Cette lecture a été à la hauteur de mes attentes, sans non plus être une révélation.
En effet, j’ai pris plaisir à lire ce roman au style léger, sans lourdeur, qui reste très simple dans les tournures et les mots qu’il emploie. Rien de novateur ni de détonnant, les péripéties s’enchaînent de manière rapide et efficace. J’ai trouvé que les choses sont amenées de manière un peu faciles, pas toujours avec une grande finesse. A plusieurs reprises je n’ai pu m’empêcher de m’exclamer « comme par hasard », tant l’héroïne se trouve au bon endroit au bon moment.
Malgré cela, ce qui accroche vraiment la lecture et nous captive est bien l’ambiance du roman. Le décor est planté en Nouvelle-Orléans et l’on y croit. Les détails ne manquent pas pour dépeindre un environnement fait de bois et d’architecture romanesque. Les lieux sont vivants, les situations bien placées, le tout donnant une allure très accrocheuse à l’ensemble.
Je retiens également la galerie de personnages qui, à défaut d’être vraiment originale (beaucoup de stéréotypes comme le beau ténébreux ou la jeune fille un peu réservée), présente quelques personnages singuliers comme Crank ou Violet.
L’histoire en elle-même mets en scène des thèmes classiques de la littérature pour ado : la quête de ses racines et la découverte de soi. Cependant, l’originalité de ce roman vient du fait que Kelly Keaton a su mélanger des ingrédients mythologiques et mystiques. Omniprésents sans toutefois étouffer complètement l’intrigue, l’héroïne se retrouve confrontée à des problèmes, subit des échecs et doit apprendre à vivre avec.
Comme nous tous, en fin de compte.
Le noir lui va si bien est une lecture prenante sans être transcendante et saura trouver sa place parmi les lectures légères à emporter dans les valises à l’été.

Pour qui : Les lecteurs qui cherchent une lecture plaisir et détente, sans prise de tête.

Les + : La Nouvelle-Orléans est un décor extrêmement bien mis en scène, on s’y croit du début à la fin. Le titre voit des personnages secondaires intéressants tels que Crank ou Violet, et a su mêler à son scénario des éléments mythologiques et mystiques bienvenus. L’ensemble sert un style léger et fluide agréable à lire.

Les – : Le duo principal que sont Ari et Sebastian reste des personnages classiques de roman pour adolescents et ne crée pas vraiment la surprise. De même, certains points du scénario sont amenés de manière un peu trop rapide et facile.

Infos pratiques
Broché: 307 pages
Editeur : Fleuve Noir (4 octobre 2012)
Collection : Territoires
Langue : Français
ISBN-10: 2265094692
ISBN-13: 978-2265094697

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s