Belle et Mortelle, de Kelly Keaton

belle-et-mortelle

Belle et Mortelle, de Kelly Keaton (tome 1 de la série Gods & Monsterséditions Territoires)

La puissante déesse Athéna a enlevé Violet ainsi que le père d’Ari. Cette dernière n’aura d’autre choix que de se rendre sur ses terres pour l’affronter.

Cette suite de Le Noir Lui Va Si Bien est totalement dans la veine du premier tome. On y retrouve le style léger mais pas toujours très fouillé, ainsi que les personnages et les lieux. Nous sommes toujours en Nouvelle-Orléans, à New 2, et on retrouve les mêmes ficelles. L’histoire démarre là où nous a laissé le premier tome et nous poursuivons le récit en compagnie de ses héros.
Quelques nouveaux personnages entrent en scène, principalement des créatures magiques et mythologique, afin d’aider l’héroïne.
A ce titre, l’histoire reste une histoire pour adolescents. J’ai regretté la grande facilité de bien des scènes, et le manque de profondeur de certaines autres. Les bonnes idées sont bien là mais survolées de manière si rapide que l’ouvrage est une bonne histoire plutôt superficielle. Plusieurs événements se déroulent de manière attendue, notamment lorsqu’Ari est chez Athéna, l’aide arrive de là où on l’attend et c’est un peu dommage.
Les personnages agissent de manière plutôt attendue. La relation Ari/Sebastian se complexifie mais ne recèle finalement pas beaucoup de surprise. J’ai trouvé les personnages secondaires plus intéressants, comme dans le premier tome. J’ai eu peur pour certains et j’ai espéré pour d’autres, ce qui n’est pas arrivé pour le duo principal. Athéna, quant à elle, a tout de la méchante sorcière classique. Toutefois, l’auteur a su intégrer une fois encore des éléments mythologiques particulièrement originaux qui donnent une épaisseur intéressante à l’histoire.
Concernant le texte en lui-même, le style est toujours agréable à lire bien qu’extrêmement dépouillé. Kelly Keaton n’écrit pas pour faire dans la figure de style. Tout est simple, sobre, le vocabulaire relativement courant et le lecteur ne butera jamais sur un mot complexe. La richesse du vocabulaire est parfois un peu limite mais le tout forme quand même un ensemble fluide et agréable.
La série Gods & Monsters, bien qu’agréable à lire, souffre d’un manque de profondeur, selon moi. Là où j’ai découvert l’univers et les personnages dans le premier tome, celui-ci n’a pas réussi à me surprendre encore.
En résulte une lecture agréable qui ne marquera probablement pas ma mémoire.

Je tiens malgré tout à remercier les éditions Territoires pour la découverte de ces deux premiers ouvrages en noir et violet.

Pour qui : Les lecteurs qui ont lu le premier tome. Il sera difficile de suivre la série en commençant par ce titre.

Les + : De l’originalité dans la partie mythologique.

Les – : L’histoire compile plusieurs clichés du genre adolescent (difficulté de la relation amoureuse, manque des parents, héritage lourd à porter…) et manque de profondeur.

Infos Pratiques

Broché: 315 pages
Editeur : Fleuve Noir (2 mai 2013)
Collection : Territoires
Langue : Français
ISBN-10: 2265097012
ISBN-13: 978-2265097018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s