Dôme, de Stephen King

dome-stephenking

Dôme – T1 et 2 de Stephen King aux éditions Le Livre de Poche

Un mystérieux champ de force s’abat sur la petite ville de Chester Mill de façon aussi inattendue qu’inexpliquée. Tous les habitants sont donc pris au piège dans la ville. Parmi eux, le premier adjoint James Rennie, dit « Big Jim », saisit l’occasion pour tenter d’asseoir son pouvoir, officiellement pour le bien de la population, officieusement pour servir ses propres intérêts . Une poignée d’habitants décident alors de tout faire pour faire connaître à la population le vrai visage de Big Jim tout en essayant de trouver une solution au problème que l’armée des Etats-Unis à désormais baptisé : le Dôme.

Stephen King, je n’en connaissais que son nom. Si on me demandait de citer un de ses livres, je n’aurais été capable de citer uniquement  » Ça  » . Pourtant, il est l’auteur de plus d’une cinquantaine de livres tous passés à la trappe dans ma culture littéraire. Honte à moi.
J’ai commencé à m’y intéresser un peu suite à la diffusion récente sur M6 de la série Under the Dome , directement inspirée du livre du même nom par S.K.  J’avoue, la série télé m’a plue, même si ce n’est pas la série du siècle. J’ai alors décidé de me pencher sur les romans (2 tomes à la série) pour en savoir plus sur ce mystérieux dôme ainsi que comment toute l’histoire allait se terminer.
L’une des premières pages est une longue liste des personnages qui composent le roman. D’entrée, j’ai pris peur. Un livre qui commence avec une liste des personnages veut en réalité dire au lecteur  » y’en aura tellement qu’il faudra sans doute que tu viennes voir la liste de temps en temps pour savoir à qui tu as à faire « . Personnellement, trop de personnages tue les personnages et je finis par me perdre.
Et je me suis perdue (pendant une paire de chapitres quand même).
Heureusement que j’avais regardé la série télé avant car j’ai pu rattacher certain personnages et du coup ça m’a aidé un peu à y voir plus clair dans tout ce petit monde. Mais je crois que c’est de ma faute car je n’étais pas suffisamment concentrée.
Le style de l’auteur m’a d’ailleurs un peu dérouté au début. Beaucoup de personnages et beaucoup de détails. Je trouve que l’histoire traîne un peu en longueur. Arrivée à la moitié du premier tome, les habitants de Cherster Mill sont toujours en train de se demander ce qu’il se passe quelques minutes/heures après l’arrivée du champ de force. Moi qui était impatiente de savoir ce qu’il allait advenir du dôme, j’ai trouvé un peu le temps long.
Mais à partir de la deuxième moitié du tome 1, l’histoire est bien mise en place et j’ai été captivée tout le long, jusqu’à la fin du tome 2. J’ai eu moi aussi l’impression d’être emprisonnée sous le dôme, pas moyen de m’en défaire jusqu’à la fin. Une fois que l’on a bien assimilé les personnages, ils deviennent presque aussi familiers que nos propres voisins et on a plaisir à les retrouver. Chaque fois que je me plongeais dans la lecture du Dôme, j’avais d’énormes difficultés à refermer le livre. Finalement tous les détails qui peuvent paraître lourds au début ne font que rendre l’histoire plus proche de nous. On visualise tellement bien que nous avons l’impression d’y être. Et notre curiosité est toujours à vif ! Que va-t-il se passer ensuite ?
Ce livre n’est pas un roman d’épouvante (comme j’ai souvent entendu dire à propos de King). Il est plutôt une démonstration de ce qui pourrait arriver au cas où une ville serait entièrement coupée du monde (c’est d’ailleurs pour les mêmes raisons que j’ai aimé la série télé Jericho , qui nous raconte le même genre de combat après qu’une ville soit coupée du monde à cause d’attaques nucléaires ce qui est en somme un peu plus réaliste qu’un champ de force sorti de nul part).
Enfin, j’ajoute que ce que j’ai apprécié aussi dans cette série est le fait que les 2 tomes se lisent comme un seul livre sans coupure. En effet, je suis toujours chagrinée quand, dans un tome 2 ou 3, on passe déjà 50 pages à nous représenter les lieux, les personnages et les événements passés dans le/les tome(s) précédent(s). Ici ce n’est pas le cas. Vous terminez le tome 1, vous continuez votre lecture avec le tome 2 sans impression de coupure.
Bref, pour une première avec Stephen King, je suis plus que ravie ! Je vais m’empresser de découvrir d’autres titres.

Par Rowena.

Pour qui : Dans la mesure où ce livre n’est pas un roman d’épouvante, il est tout public.

Les + :
– Histoire captivante et bien ficelée
– Univers réaliste
– Personnages au caractère bien marqué

Les – :
– Histoire un peu longue à démarrer
– Beaucoup de personnage à assimiler dès le début

Infos pratiques

Dôme Tome 1 :
Broché: 840 pages
Editeur : Le Livre de Poche (6 mars 2013)
Collection : Fantastique
Langue : Français
ISBN-10: 2253169781
ISBN-13: 978-2253169789

Dôme Tome 2
Broché: 744 pages
Editeur : Le Livre de Poche (6 mars 2013)
Collection : Fantastique
Langue : Français
ISBN-10: 225316979X
ISBN-13: 978-2253169796

Publicités

Un commentaire

  • Tout public j’irais pas jusque la. pegi 12 lui irais mieux, en tout cas, les moins de 10 ans c’est a leur déconseillé.(drogue, sexe et violence sont des grandes composantes du bouquin). Si tu désires continuer l’univers King: Carrie, Shining, Cujo, Bazaar, Christine, La ligne verte. Evite ses pavé du genre Tommyknockers, du moins pour commencer, y a aussi un florilège de personnages dans ceux la, pour t’y retrouver aisément c’est pas toujours facile.
    Une chose que j’adore avec Stephen king, c’est que beaucoup de ses livres font partie du même univers, un plaisir de retrouver certain personnage, descendant/ancêtres, des références à d’autres livres de son cru son souvent intégré etc…

    Sinon niveau accessibilité, Jessie, très peu de personnage, et très prenant!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s