L’Héritière d’Owlon, de Patrick S. Vast

Lheritiere-dOwlon
L’Héritière d’Owlon, de Patrick S. Vast (one shot, éditions du Riez)
Lorsqu’une terrible tempête de sable a englouti le petit village de Duynzeele, dans le Nord de la France, nombreux étaient ceux qui ne comptaient aucun survivant. Et pourtant une jeune fille sera tirée du sable. Tout d’abord morte, elle reviendra miraculeusement à la vie. Plusieurs médecins se penchent alors sur ce cas inédit défiant toute rationalité, et ce qu’ils vont découvrir bouleversera tout ce en quoi ils croyaient.
L’Héritière d’Owlon est un petit livre qui se lit relativement vite. Le style de l’auteur nous a séduit, sobre et sérieux, à l’aise avec l’époque qu’il nous présente. L’ouvrage se déroule en effet à la fin des années 1800 alors que Napoléon III est au pouvoir et que la France est en plein changements culturels et scientifiques.
Nous avons apprécié cette atmosphère bien retranscrite qui nous plonge aussitôt dans le siècle dernier. La justesse de la plume, sans lourdeur ni répétition, est agréable à lire. Les pages se tournent sans difficulté et l’univers nous accroche jusqu’à la dernière page.
Les personnages nous ont tous à peu près convaincus, sauf, il faut le dire, Sandie. Si l’idée d’une héroïne sourde et muette est originale, en faire une héroïne passive la rend inutile et presque transparente. Nous avons plusieurs fois eu l’impression d’un poids pour les soignants, d’un fardeau pour les femmes d’Eglise. Sandie est certes l’héroïne, mais rien de plus. Elle nous a laissé parfaitement indifférente quant à son sort et ses activités. De même que son statut d’Héritière d’Owlon, dont la légende est un peu vite expédiée et le dénouement rapide. C’est sans doute notre déception du livre. On s’attendait à quelque chose de plus fourni concernant ce qui donne le titre à l’ouvrage et nous sommes restés sur notre faim. Le voyage qui découle de cette révélation ne nous est pas rapporté et cela rend le fait lui aussi transparent et sans grand intérêt.
Ce roman reste en définitive un ouvrage dont la lecture agréable ne parviendra pas à en faire un inoubliable ou un incontournable malgré les bonnes idées qu’il contient.
Pour qui : Les lecteurs qui aiment les histoires Fantastiques dans nos belles régions françaises.
Les + : Un style agréable mené par une plume réaliste et toujours crédible. On plonge très vite dans cette époque particulière et cette atmosphère nous mène avec plaisir jusqu’à la fin du roman. De bonnes idées comme l’héroïne sourde et muette, le village engloutit par le sable, l’expédition marine…Les – : Le manque de charisme de l’héroïne nous la rend transparente et son sort peu important. Le scénario du livre manque d’un grain de folie qui aurait permis de mettre en valeur les bonnes idées et faire de ce titre un roman à ne pas manquer chez les Editions du Riez.
Infos pratiquesBroché:196 pages
Editeur : Editions du Riez
Édition : Editions du Riez (20 décembre 2010)
Langue : Français
ISBN-10: 2918719099
ISBN-13:
 978-2918719090

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s