Unafraid, de Melody Grace

unafraid
Unafraid, de Melody Grace (tome 2 de la série Beachwood Bay, éditions Prisma)

Brit n’est pas une fille heureuse. Elle est de celles à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Considérée par la population de BeachWood comme une trainée qui a mal tourné, elle n’a plus guère de rêves ni d’espoirs pour son avenir.
Pourtant, elle continue de penser à celui avec qui elle a passé une nuit, trois ans auparavant. Une nuit qui l’a bouleversé au plus profond de son être. Mais comme le reste, le beau Hunter, inaccessible, est reparti dans son monde sans laisser de traces.
Jusqu’au jour où il revient à Beachwood pour reprendre le ranch de son grand-père, et pour revoir Brit.

Ce roman est pour lecteurs avertis !
Si Unafraid est la suite de Unbroken , il ne raconte pas pour autant la suite des aventures de Juliet et Emerson. Ici, on découvre Britney, la petite sœur d’Emerson, brièvement aperçue dans le premier volet. L’histoire se concentre donc sur ce personnage et sa propre histoire d’amour avec un garçon d’une autre classe que la sienne.
On peut dire beaucoup de choses sur ce titre destiné aux jeunes adultes. La roman est ultra présente, trop peut-être, autant que dans le premier tome.
L’écriture de Melody Grace est toujours aussi étrange. J’avoue avoir du mal à m’habituer au style « première personne du présent » qui enlève beaucoup de spontanéité et crée des situations étranges dans les dialogues. Ainsi ne sait-on jamais vraiment où recommence la description d’un dialogue et où s’arrête le parlé. Cette confusion donne au livre un aspect très brouillon, voire fouillis, et je ne m’attarderai pas sur les nombreuses coquilles et fautes de frappes qui parsèment l’ouvrage, touchant sa crédibilité.
Ce dernier point m’a d’autant plus surpris que le titre La Merveilleuse Boutique de Crèmes Glacées de Viviane, paru chez le même éditeur, est très bien traduit et corrigé. Les correcteurs se seraient-ils aussi lassé de ce roman ?
Car, il faut bien le dire, ce livre n’a absolument rien d’original.
Les personnages sont les archétypes même de la romance impossible et qui se termine bien (ce n’est, je pense, pas spoiler le livre que de le dire). On a une Britney à la réputation sulfureuse et au cœur tendre, persuadée qu’elle ne vaut rien et qu’elle ne pourra jamais séduire le Golden Boy de la ville, et le Golden Boy emprisonné dans le carcan des responsabilité familiales, qui cherche à s’en défaire et serait prêt à tout pour séduire cette bad girl qui lui plait tant.
Soyons honnêtes, ce n’est pas crédible. Du moins pas dans la vraie vie.
La passion décrite par Melody Grace a en effet tout de la passion dévorante, aveugle et sans nuances. Les personnages font tout à l’extrême, s’aiment à en mourir, sont prêt à renoncer à tout car il savent qu’ils ne veulent que l’autre et rien d’autre. J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à Britney pour son entêtement à se voire comme une nulle. On dirait qu’elle prend plaisir à répéter qu’elle est une « trainée ». C’est le type même de fille à dire qu’elle n’aime pas sa réputation mais à passer son temps à la rabâcher à qui veut l’entendre. Quant à son acharnement à tout voir en noir y compris quand il n’y a pas matière à, cela m’a surtout donné envie de la secouer et lui mettre des claques.
Mais Hunter ne relève pas le niveau pour autant. De son côté, son entêtement à vouloir séduire une fille qui manifestement ne veut pas de lui donne parfois des allures pathétiques à l’intrigue. Je pense que 99% des hommes aurait renoncé depuis longtemps. Et pourtant, repoussé et injurié, notre héros continue sa croisade, persuadé qu’il sortira vainqueur de ce duel. L’histoire n’a de ce point de vue pas beaucoup de suspense.
Il faut donc prendre Unafraid pour ce qu’il est : une romance incroyable dans la plus pure tradition de la romance.
Un scénario que l’on ne lit que dans les livres ponctué de scènes torrides assez limites. Ce genre d’ouvrage plaira aux amateurs du genre, mais je ne suis pas sûre qu’il provoquera beaucoup d’émotions chez les autres.

Pour qui : Les amateurs de romances.

Les + : Une histoire fraîche à lire cet été au bord de la mer.

Les – : Un scénario incroyable et sans grande originalité, des personnages peu attachant et une plume maladroite dans sa manière de narrer le récit.

Infos pratiques
Date de parution :  
12/06/2014
ISBN  : 2810412995
EAN  9: 78-2810412990
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s