Le Retour des Morts, de John Ajvide Lindqvist

Le-retour-des-morts

Le Retour des Morts, de John Ajvide Lindqvist (one shot, éditions Télémaque)

Il y a de l’électricité dans l’air de Stockholm. Beaucoup trop. Ce n’est pas naturel. Pas plus que ces morts qui se relèvent subitement en voulant rentrer chez eux. Sont-ils vraiment morts, ou revenus à la vie ?

Avec la folie zombie qui déferle actuellement en librairie, à la télévision et au cinéma, l’impression de déjà-vu/lu arrive rapidement tant la diversité des histoires de morts-vivants est faible.
Si Feed fait figure d’exception dans le paysage horrifique du moment, ce n’est pas le seul ouvrage à tenter de revisiter la figure d’une créature usée jusqu’à la corde.
Pour preuve, les éditions Télémaque ont sorti Le Retour des Morts, de John Ajvide Lindqvist. L’histoire date du début des années 2000 et nous parvient tout juste dans sa version française. Une manière intéressante d’apporter de la nouveauté sans utiliser les codes et clichés instaurés depuis quelques années par les blockbusters américains.
Le pari est-il pour autant réussi ?
Oui et non.
Avec son style original parce que suédois, Le Retour des Morts prend le contre-pied des zombies actuels. Ici, les morts se relèvent suite à un orage électrique, et ne semblent pas manifester d’agressivité envers les vivants. Il n’est pas question de maladie, de virus, ni de cannibalisme. La vision du zombie pose bien d’autres questions.
Cependant, si l’angle abordé est intéressant, le livre peine à convaincre par d’immenses vides qu’il ne comble jamais.
J’ai beaucoup apprécié cette vision originale du zombie. Après tout il n’est écrit nul part que le zombie doit obligatoirement être un infecté qui a faim. L’auteur nous propose une autre vision, pleine de poésie et d’émotions.
Toutefois, le livre pose plus de questions qu’il n’offre de réponses. Pourquoi le phénomène s’est-il produit ? Pourquoi les morts semblent-ils manifester un intérêt pour les mécanismes divers ? Pourquoi seuls certains morts se sont relevés et pas d’autres ? Si une force étrangère les contrôle, quel est son but ? Quid des pouvoirs de la grand-mère et sa petite fille ? Quel est l’intérêt de ce pouvoir ?
Bref : quel est l’intérêt d’avoir fait se relever les morts ?
Si l’on voit dans l’ouvrage que l’auteur aborde des problèmes pratiques et logistiques, il ne répond jamais aux questions mystiques du phénomène.
C’est ainsi que l’histoire ne décolle jamais. Le phénomène se produit et ensuite, plus rien. On tourne les pages en attendant qu’il se page enfin quelque chose : en vain.
Grosse déception pour un scénario dont le potentiel est incontestable, mais qui se contente d’aborder une piste sans l’approfondir.
Les personnages manquent parfois de charisme et on ne s’attache jamais vraiment à eux. Pourtant la galerie est intéressante.
Il n’était certes pas facile de passer après le coup de coeur Feed, et ce roman aurait très bien pu être une bonne surprise. Malheureusement il manque beaucoup trop de choses pour au moins être correct. Un goût de « trop peu » forcément amer en bouche.
J’en attendais beaucoup plus de la part d’un auteur dont le premier roman, présenté comme un best-seller mondial, a été adapté 2 fois au cinéma.

Pour qui : Les amateurs de zombies qui veulent lire autre chose que les histoires classiques.

Les + : Un concept de départ intéressant, original, et plein de poésie.

Les – : Beaucoup de questions ne trouvent pas de réponse. L’auteur se contente d’ouvrir des portes sans jamais les fermer. Il reste en surface à ma plus grande déception.

Infos pratiques

Broché: 350 pages
Editeur : TELEMAQUE (28 juin 2012)
Collection : LITT FANTAS
Langue : Français
ISBN-10: 2753301522
ISBN-13: 978-2753301528

2 commentaires

  • Bonjour,
    Je me permets d’écrire un commentaire car je viens de finir ma lecture et de poster ma chronique ! (http://bookpartage.canalblog.com/archives/2015/12/21/33102568.html)
    J’ai trouvé comme toi que le scénario était pas mal mais je n’ai pas du tout été transportée par le livre, ce qui est bien dommage car ça pouvait partir bien…

    J'aime

    • Bonjour Loreena, merci pour ton commentaire !

      J’ai lu ton avis et je comprends que tu ais pu être déçue par ce titre.
      Cependant ce roman est sorti au début des années 2000, à l’époque où la culture zombie n’était pas la même qu’aujourd’hui.
      Je pense que ces dernières années, avec la création de séries comme « The Walking Dead » ou les films de ce genre, nous avons été « éduqué » pour voir les choses d’une certaine manière. Or, je ne pense pas que ce livre avait pour but de faire peur, mais plutôt de faire réfléchir comme tu l’as souligné dans ta chronique.
      De ce côté là j’ai trouvé le livre plutôt bien pensé et très original, mais clairement pas approfondis. Pour le résultat que l’on sait, les morts aussi tout aussi bien pu le rester.

      Est-ce que tu as lu d’autres romans de cet auteur ? Ou d’autres romans de zombies ?

      Bonne journée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s