Union Mortelle pour un Vampire, de Kailyn Mei

union mortelle pour un vampire

union mortelle pour un vampire

Union Mortelle pour un vampire, de Kailyn Mei (tome 1 de la série Union Mortelleéditions du Petit Caveau)

Chaque année, le petit monde des vampires anglais se réunit afin que le Roi William décide du sort de chacun.
Si Andrew, vampire encore jeune dans cet univers, mais déjà star du cinéma pour midinette et beau-gosse patenté dans celui des humains, n’avait pas beaucoup de souci à se faire jusque là, c’était avant. Car en effet, William va lui demander rien de moins qu’abandonner sa précieuse carrière, et, plus fâcheux, sa petite amie Amanda.
Il a un mois pour disparaître de la circulation, sans quoi William s’arrangera pour faire le travail lui-même. Et cela risque fortement de ne pas plaire à la starlette…

Nouvelle plume de la scène vampirique francophone, Kailyn Mei propose avec cette Union Mortelle un roman à la fois original et prometteur. Union Mortelle pour un vampire nous entraîne dans un mon actuel où les vampires sont peu nombreux et gouvernés par un Roi complètement perturbé. A partir de ce constat, tout peut arriver.
Ce qui est intéressant dans ce texte, c’est le personnage principal. Andrew est en effet l’opposé même des héros que l’on nous sert dans les romans depuis le début de la mode pour les vampires et la bit-lit et je l’ai beaucoup aimé pour cela.
Bisexuel, c’est un corps plus qu’un esprit. Sûr de lui et de son charme, il est libéré, séducteur, et surtout pas très futé. Les déductions et enquêtes ne sont pas sont fort. Ce qui peut être à double tranchant dans la mesure où, de ce fait, l’enquête interne n’est pas ce qu’on a connu de plus profond ni de plus subtil.
C’est d’ailleurs mon regret concernant ce texte : les motivations des protagonistes ne sont pas très profondes, ce qui ramène les moyens mis en oeuvre pour régler les problèmes à essayer de tuer une fourmi avec un bazooka. Andrew est certes menacé mais il n’est pas le seul. Et quand on voit sous quels prétextes les uns veulent tuer, ou les autres veulent pousser aux révélations, je trouve cela un peu léger.
Heureusement, l’histoire prend de l’épaisseur sur la fin et laisse présager un second tome qui entrera davantage dans le vif du sujet.
Les personnages introduits dans ce premier tome ont d’ailleurs, pour certains, beaucoup de potentiel. C’est le cas de Sérénité, petite vampire-gothique fraîchement débarquée et surtout complètement geek ! Quelque chose me dit que nous serons amené à la revoir dans la suite, et c’est en tout cas mon souhait. A contrario j’ai détesté Amanda pour son caractère, sa propension à glousser et sa futilité.
Côté ambiance, ce roman se déroule entre l’Angleterre et le Nord de la France, ce qui donne au roman une atmosphère dynamique et sans cesse en mouvement. Pas de huis clos ici. Aussi, cela m’a rappelé l’univers de Vampires d’une nuit de printemps, de Lia Vilorë, dans le style, la construction, les touches d’humour etc… Je pense donc que les lecteurs qui ont aimé Vampires d’une nuit de printemps apprécieront ce titre et inversement.
La plume de Kailyn Mei est fluide, agréable à lire et riche. Une découverte qui donne à penser que ce roman n’est que le premier. Carrière à suivre !

Pour qui : les lecteurs qui aiment les histoires originales de vampires, ceux qui ont aimé Vampires d’une nuit de printemps.

Les + : des prises de risques et un personnage principal original qui change de ce que l’on nous sert habituellement en littérature vampirique. Un style riche et agréable à lire. Une ambiance agréable et dynamique.

Les – : Les intrigues sont un peu légères et les motivations des personnages aussi.

Infos pratiques
Date de parution :
 30 avril 2015
ISBN : 978-2-37342-000-5
Nombre de pages : 240

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s