Archives mensuelles : août 2015

Tempête Solaire – Stephen Baxter et Arthur C Clarke

tempete solaire

Tempête Solaire, de Stephen Baxter & Arthur C Clarke (Tome 2 de la trilogie L’Odyssée du tempséditions Bragelonne)

ROMAN COUP DE COEUR

Revenue sur Terre, Bisesa a du mal à se remettre de son étrange expérience. Cependant, à l’annonce d’une menace qui pourrait bien mettre fin à l’Humanité, elle prendra conscience qu’elle a un rôle à jouer dans le scénario. Tandis que la planète oeuvre à l’unisson pour lancer le programme spatial le plus ambitieux jamais produit, les Premiers-Nés sont toujours là, quelques part. Ils observent les fruits de ce qu’ils ont jadis semé.

S’il me manquait un peu de politique dans le premier tome L’Oeil du temps, pour être un coup de coeur, voilà qui est fait avec la suite de cette superbe trilogie de Hard-Fiction.
En fait, c’est même plus que ça.
Cette suite diffère du premier tome dans le traitement de l’histoire. Ici nous sommes dans le présent en permanence, et on ne rencontre pas de grands personnages historiques. Cependant, tout est travaillé pour poser des questions techniques, technologiques et sociologiques majeures. Les phénomènes rapportés par les auteurs sont crédibles, on sent l’important travail de recherche. Le Soleil est au coeur du roman et la lecture est l’occasion de découvrir une foule d’informations à son sujet.
J’ai toujours aimé apprendre en lisant, ce qui est un autre bon point pour ce titre. Certains passages sont plutôt techniques mais toujours suffisamment bien expliqués pour que le lecteur comprenne tout. A aucun moment je ne me suis sentie perdue ou noyée sous les explications scientifiques indigestes. Bien au contraire, ces passages sont fondamentaux pour prendre pleinement conscience de l’immensité de l’histoire, la beauté de l’intrigue et la force du roman.
Toujours bien écrite, l’histoire se lit facilement. Elle peut être lue indépendamment du premier tome mais pour avoir une vue d’ensemble de l’oeuvre il est conseillé de lire malgré tout le premier tome avant d’aborder celui-ci. Le tandem Clarke/Baxter fonctionne merveilleusement bien et ne donne plus envie de lâcher le livre une fois celui-ci entamé.
Comme je le disais, le roman comporte une partie géopolitique dans laquelle on voit les relations entre les nations, les intérêts communs, ce qui peut faire que des pays n’adhèrent pas à un projet aussi crucial, etc… un vrai plaisir à lire et à appréhender.
En tant que lecteur, on ne peut que se poser des questions sur notre propre condition actuelle, sur la manière dont on réagirait dans un cas comme celui présenté dans le roman. Est-ce que nous serions solidaires, ou au contraire réfractaires, anxieux, révoltés ?
Les auteurs ont fait en sorte de placer ce récit dans le futur, mais dans un futur proche que nous serons amené à connaître. A partir de là, on peut se demander « et si cela arrivait ? ».
Une question qui tire les frissons et rend ce roman véritablement génial. A lire absolument pour les amateurs du genre.

Pour qui : les lecteurs qui aiment les histoires de SF recherchées, originales, travaillées et réalistes.

Les + : Une histoire crédible, bien écrite, prenante, dans laquelle on apprend beaucoup de choses passionnantes de manière compréhensible.

Les – : C’est un coup de coeur, donc je n’en ai pas trouvé.

Infos pratiques
Broché:
 381 pages
Editeur : Bragelonne (22 janvier 2010)
Collection : Science-fiction
Langue : Français
ISBN-10: 2352943639
ISBN-13: 978-2352943631

Arthur C. Clarke et Stephen Baxter, L’Oeil du Temps

loeil du temps
L’Oeil du temps, de Stephen Baxter & Arthur C Clarke (Tome 1 de la trilogie L’Odyssée du temps, éditions Bragelonne)
 
D’abord, il y a ces sphères parfaites et indestructibles venues sur Terre comme par magie. Ensuite, il y a eu un grand bouleversement spatio-temporel. Enfin, c’est toute l’histoire de l’Humanité qui se retrouve échantillonnée sur une nouvelle planète.
Mais pourquoi ? Par qui ?
Ceux qui semblent être les derniers vivants, des humains venues de différentes périodes de notre Histoire, devront survivre pour chercher les réponses. Comment apprendre à vivre ensemble quand on ne vient pas du même siècle ni du même peuple ? Quand tout ce qu’on a connu n’existe plus ? Pourquoi la clé de cette énigme semble-t-elle être dans la mythique citée de Babylone ?
 
Stephen Baxter, le brillant auteur de l’excellent Évolution , revient pour coécrire avec Arthur C Clarke cette nouvelle épopée de hard fiction. Avec un tel casting, j’étais à peu près sûre de ne pas être déçue par l’ouvrage. Et ce fût le cas.
Ce premier tome est une pure merveille qui m’a presque complètement conquise. Le voyage spatio-temporel proposé par les auteurs est tout simplement réussi.
Comme chaque fois, le roman commence avec des morceaux d’histoires dont on peine à voir la cohérence. On découvre ainsi un duo d’australopithèques, puis une équipe de militaires internationaux, une équipe d’astronautes… mais un élément perturbateur va venir lier tous ces éléments au coeur d’une même histoire.
A partir de là, les choses s’enchaînent. On découvre des cultures très différentes avec un sens du détail qui force l’admiration. Les auteurs ont bossé leur sujet et cela se sent. J’ai pris beaucoup de plaisir à me promener dans les quotidiens plus ou moins hostiles rencontrés dans le récit.
Ce dernier, dynamisé par de multiples chapitre, mets l’accent sur les actions et l’on progression en permanence. Outre quelques lenteurs scénaristiques au milieu du titre, la narration nous tient en haleine tout le long. Et que dire du long chapitre relatant une bataille digne des meilleurs films hollywoodiens ? Les auteurs n’ont pas eu peur de se confronter à une scène de bataille épique, contrairement à beaucoup d’autres qui font monter la tension pour expédier l’exercice en quelques lignes. Ici, on sent venir l’affrontement une bonne partie du livre, et lorsque les choses éclatent enfin, c’est dans un maelström de détails, d’action, et surtout de conséquences.
Les personnages du roman sont tous différents, tout en nuances et pour certains terriblement attachants. Leur destin ne peut pas laisser indifférent et j’ai trouvé que les auteurs ont parfaitement réussi à retranscrire les différences de mentalité ou de culture entre les différents peuples et les différentes époques. Un beau travail qu’il n’était pas aisé de faire au départ. Le roman nous permet ainsi de rencontrer de nombreux personnages historiques qui ont marqué le monde de leur empreinte. Chacune de leur rencontre est un grand plaisir permis par le concept même du roman.
Enfin, le style du roman est très accessible. Contrairement à d’autres ouvrages dont l’excès de théorisation scientifique frise la langue étrangère, les auteurs ont rédigé leur histoire d’une manière totalement accessible. C’est aussi ce qui fait le charme et le plaisir du livre.
En bref, c’est presque un coup de coeur pour l’ouverture de cette saga qui promet de nombreuses surprises. Ce qu’il m’a manqué pour être totalement un coup de coeur ? Un peu de politique, mais je reconnais que l’histoire ne s’y prête pas très bien.
N’en reste pas moins que L’Oeil du Temps sera sans nul doute un des ouvrages de Science-Fiction dont je me souviendrai longtemps.
 
Les + : Un concept à la fois original et exceptionnel. Une histoire très bien racontée, avec des personnages attachants et surprenant, racontée de manière accessible.
 
Les – : Quelques longueurs au milieu du récit.
Infos pratiques

Broché: 480 pages
Editeur : MILADY (24 avril 2015)
Collection : Science-fiction
Langue : Français
ISBN-10: 2811214410
ISBN-13: 978-2811214418
Derniers articles »