Zombie Island, de David Wellington

Zombie-Island-Zombie-Story-Tome-1-de-David-Wellington
Zombie-Island-Zombie-Story-Tome-1-de-David-Wellington
Zombie Island, de David Wellington (tome 1 de la trilogie Zombie Story, éditions Milady)
Roman coup de coeur !
Alors que le monde est infecté par une épidémie qui a réduit la population en zombies, de petits groupes de résistance s’organisent. En Somalie, Dekalkb se trouve embarqué par la force des choses dans une expédition hautement dangereuse afin d’aller à New York chercher un remède pour sauver une femme importante. Risquer sa vie est le prix à payer pour sauver sa propre fille.
Accompagné d’un groupe de jeunes somaliennes surentraînées à la guerre, l’homme se rend dans la Grosse Pomme. Ce qu’il va y découvrir dépasse de loin tout ce qu’il avait pu imaginer dans ses cauchemars.
Lorsque nous avons pris en main le roman on s’est demandé s’il était encore possible de faire original dans l’univers du roman de zombies.
Hé bien oui ! Ce n’est pas un coup de coeur pour rien.
David Wellington marque ici le genre par son originalité et son histoire haute en couleurs.
En ce qui concerne la ville en elle-même on retrouve un univers urbain post-apocalyptique classique. Environnement dégradé, dangereux, avec un désordre qui n’étonnera personne.
Mais là où David Wellington nous marque par son originalité, c’est bien au niveau de ses personnages et de son intrigue. En effet, les personnages ne vont pas essayer de simplement survivre, comme c’est le cas dans 99% des histoires de zombies. Ici, les personnages ont un but, ils doivent faire un aller/retours dans cette ville. Quitte à ce qu’il n’y ait pas de retour d’ailleurs.
Les personnages quant à eux, sont campés par des hommes qui ne sont pas des supers-héros pour une fois, et un groupe de gamines chez qui leur plus grande force est leur conviction religieuse.
L’originalité vraiment plaisante se retrouve dans le parti pris de l’auteur que de donner une forme de conscience à l’un des zombies. On avait pu lire une chose similaire dans Vivants, d’Isaac Marion, mais rien d’aussi abouti. Là où le zombie principal de Vivants restait un être sans grande conscience ni capacités, celui de Zombie Island est bien plus profond, abouti, et donc intéressant. L’histoire devient alors vraiment originale et prenante. S’il est difficile d’innover dans la littérature de zombie, ce livre y parvient assurément.
Le premier tome d’une série dont il me tarde de lire la suite !
Pour qui : les lecteurs qui aiment les histoires de zombies originales.
Les + : Un style plaisante, une histoire originale et des personnages à la fois fascinant et attachant. Cela change de ce que l’on peut lire habituellement dans le domaine.
Infos pratiques

Broché: 412 pages
Editeur : Milady (30 mai 2013)
Collection : Terreur
Langue : Français
ISBN-10: 2811210563
ISBN-13: 978-2811210564

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s