Archives mensuelles : avril 2016

Anna, de Kendare Blake

Anna

Anna, de Kendare Blake (Tome 1 de la série Fille des Cauchemars, éditions Le Livre de Poche)

Thésée-Cassio n’a pas une vie facile. En plus d’avoir un nom compliqué à porter, il est chasseur de fantômes. Mission après mission, l’adolescent élimine les âmes tourmentées afin de leur apporter l’ultime délivrance.
Jusqu’à ce qu’une nouvelle mission le mène à Thunder Bay, petite ville américaine où sévirait le fantôme le plus puissant de la planète : Anna.
S’engage alors une lutte contre les forces du mal, et contre les sentiments.

Premier tome d’une trilogie pour jeunes adultes, Anna a tout pour plaire. On découvre le quotidien d’un adolescent a priori ordinaire, mais qui possède un pouvoir extraordinaire.
On retrouve tout dans ce livre : l’ambiance lycée, le triangle amoureux, la fille populaire au centre de l’attention, des préoccupations adolescentes, du mystère…
J’ai malheureusement passé depuis longtemps l’âge du lycée et l’époque où on se pense invincible à 17 ans, mais malgré tout j’ai beaucoup aimé me plonger dans ce livre.
En effet le style est fluide, prenant. Je me suis laissée happer par l’histoire, l’ambiance ésotérique, les personnages, la mythologie de l’univers etc…
Ce que j’ai aimé particulièrement avec le héros, c’est son attitude fraiche et moderne. Le récit est écrit de son point de vue et à la première personne, comme un témoignage. Ce qui permet à l’auteur de nous faire entrer dans sa tête, ne nous épargnant pas ses sarcasmes, injures et ironies.
En revanche, j’ai moins adhéré à la romance qui ponctue le livre. Premièrement parce qu’on se doute depuis le début du livre de ce qui va se passer, ensuite parce que le personnage s’en rend subitement compte et que le temps est catapulté au milieu de l’intrigue sans finesse. De ce fait, et parce que le titre de la trilogie est ce qu’elle est, on se doute de la fin du roman.
Les scènes s’enchaînent avec une aisance telle que je me suis plusieurs fois imaginé dans une salle obscure en train de regarder le film sur écran.
Anna fût un agréable moment de lecture, un bon roman d’ado qui, en dépit de quelques faiblesses, donne envie de lire la suite et même de voir le résultat mis en images.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les histoires visuelles et young adults.

Les + : Un personnage principal moderne avec de l’humour, un style fluide et très visuel, de la magie et des esprits, un bon moment de lecture.

Les – : La romance est amenée de manière brusque, plusieurs événements sont attendus et sans effets de surprises, le roman comporte pas mal de clichés du genre.

Infos pratiques
Poche: 416 pages
Editeur : Le Livre de Poche (16 mars 2016)
Collection : Fantastique
Langue : Français
ISBN-10: 2253183687
ISBN-13: 978-2253183686

Publicités

Invasion, de Jay Bonansinga

invasion

Invasion, de Jay Bonansinga (tome 6 de la série The Walking Dead, éditions Le Livre de Poche)

Après leur fuite de Woodbury, Lilly Caul et les siens se sont réfugiés dans les galeries souterraines. Mais la vie y est difficile autant pour les corps que pour les esprits, et Lilly entend bien reprendre rapidement la ville, actuellement occupée par une impressionnante horde de zombies.
Or, Jérémiah Garlitz, le prédicateur fou, n’en a pas non plus fini avec ses grands projets. Nourrir sa vangeance lui donne bien des idées, que la fameuse horde de zombies pourrait bien alimenter.

Une nouvelle histoire efficace mise sur pied par Jay Bonansinga. L’univers créé par l’auteur se rapproche d’une fan fiction mais le respect de l’ambiance de la série originale est exceptionnel. Encore une fois, j’ai beaucoup aimé la lecture de ce roman. Il faut dire que j’apprécie Lilly Caul et tout ce qui tourne autour, peut-être même plus que les péripéties de ses homologues sur petit écran.
Là où la série tend à s’essouffler (c’est un avis purement personnel), les romans de Jay Bonansinga montrent qu’il est encore possible d’innover, et que l’univers créé par Robert Kirkman est encore riche et plein de potentiel.
Si Bonansinga a peiné à trouver son rythme de croisière, oscillant entre la destinée du macchiavélique Gouverneur, puis de l’intrépide Lilly, il semble avoir définitivement trouvé sa voie dans ce dernier personnage.
La série de romans est bel et bien centrée sur le personnage féminin, ce qui est d’autant plus rare qu’appréciable.
Ce sixième opus est riche en rebondissements et on ne s’ennuie pas une seconde. Fidèle à l’ambiance d’origine, l’ascenseur émotionnel est aussi présent qu’efficace, si bien qu’on assiste à des scènes d’anthologie (une scène d’amputation rappelle une scène de la série, mais une scène de moissonneuse batteuse pourrait tout à fait se voir transposée à l’écran). La seule chose où j’ai moins adhéré est la facilité de certains personnages à changer de camp sans se poser de questions. C’est peut-être un peu brutal et aurait mérité davantage d’approfondissement.
Le style est toujours le même, c’est-à-dire écrit à la troisième personne du singulier et au présent, mais il m’a semblé que cela était mieux amené que dans les précédents épisodes, si bien que cela ne m’a pas choqué. Je n’ai pas eu besoin de me plonger dans le livre car j’y suis entrée dès les premières lignes.
En revanche, certaines phrases souffrent de longueurs. J’ai par exemple trouvé une phrase de 7 lignes, ce qui donne des lourdeurs stylistiques, mais je pense que cela est plutôt dû à la traduction.
Cet ouvrage peut se lire indépendamment des autres, et se dévore avec autant de plaisir.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les histoires de zombies et l’ambiance de Walking Dead.

Les + : Une ambiance bien travaillée, qui nous plonge dès les premières lignes dans l’univers de la série, des personnages toujours aussi intéressants, une intrigue riche en rebondissements et un univers au potentiel riche et bien exploité. La série sait se renouveler dans les romans.

Les – : Quelques phrases longues qui alourdissent le récit, probablement dû à la traduction.

Infos pratiques
Broché: 352 pages
Editeur : Le Livre de Poche (23 mars 2016)
Collection : Fantastique
Langue : Français
ISBN-10: 2253183989
ISBN-13: 978-2253183983

« Entrées précédentes