La Marque, de Anne Bardelli

la marque

la marqueLa Marque, de Anne Bardelli (tome 1 de la série Agent spécial Léa Bacal, éditions du Petit Caveau)

Alors qu’elle rentre chez elle pour les vacances de noël, la jeune Léa, encore étudiante, découvre sa famille sauvagement assassinée par un vampire.
Effondrée, sa vie va changer. Léa n’aura qu’une idée : retrouver l’assassin et venger les siens. Pour cela, elle intégrera quelques années plus tard la brigade du GIAR, une unité spécialisée dans la chasse aux nuisibles surnaturels.

Bien que ce roman ne soit pas le premier de cet auteur aux éditions du Petit Caveau (La Main Immaculée est actuellement dans ma Pile A Lire), c’est toutefois le premier que je lis d’elle.
Il s’agit d’un premier tome de Bit-Lit très classique, plutôt sympathique à lire et avec lequel j’ai passé un agréable moment.
J’ai aimé des choses et j’ai moins accroché sur d’autres, mais globalement La Marque est un bon premier tome, introductif, qui permet de se faire une idée autant du style de l’auteure que de son univers.
Le principal élément positif du titre est pour moi son ambiance globale. L’histoire se déroule en milieu urbain et nous permet d’explorer des lieux tels que des docks, une chambre froide, une sorte de laboratoire etc… Des lieux sombres, lugubres, qui jalonnent le récit et lui confèrent son atmosphère sombre et pesante.
J’ai aussi trouvé l’enchaînement des événements intéressants. Il y a des rebondissements et de bonnes idées.
Le style de l’auteur est agréable à lire, conforme à ce que l’on peut attendre d’un roman de bit-lit. Il s’agit d’un récit à la première personne, raconté simplement et au fil de l’action.
En revanche, ce que j’ai moins aimé avec le style, ce sont les quelques ellipses qui parsèment le roman. Non seulement elles sautent des passages qui, à mon avis, sont intéressants (comme des combats), mais en plus elles créent un sentiment étrange, dans la mesure où j’ai plusieurs fois dû revenir en arrière en croyant avoir loupé quelque chose. Mais non. L’auteure a peut-être introduit ce type de narration pour être originale, mais cela m’a dérouté quelques fois. Peut-être est-ce sa marque de fabrique ? Il faudra que je lise son autre roman pour le savoir.
Malgré tout, l’ensemble reste compréhensible et on suit la progression de l’héroïne sans peine.
Pour continuer dans ce que j’ai moins aimé, ce sont les clichés du genre, que j’ai retrouvé dans le roman là où j’aurais aimé plus d’originalité.
Un personnage concentre à lui seul la majeure partie de ce qui m’a déplu : Hunter.
Le beau brun ténébreux et musclé qui suit l’héroïne et en est éperdument amoureux. Héroïne qui, comme toutes les héroïnes, débute l’histoire dans un célibat total et ne tardera pas à fondre pour ce chasseur aussi féroce que déterminé.
Si l’on enlève cette romance bancale, le livre est vraiment bon. Je ne suis pas du genre à détester les romances, au contraire. Mais celle-ci manque tellement de subtilité et de finesse, qu’on la voit venir et on se dit avec dépit que « non, l’auteure n’a pas pu tomber dans une telle facilité… » mais si. C’est dommage car en cela la série ne se démarque pas des autres du genre.
L’héroïne est l’archétype de la fille en colère qui se laisse séduire en deux minutes et pour qui la moitié des hommes humains et surnaturels qu’elle fréquente en pincent.
Cette première lecture mitigée me donne surtout envie de me jeter sur le premier ouvrage d’Anne Bardelli, La Main Immaculée, afin de me faire un meilleur avis de cette plume au potentiel indéniable mais peut-être mal exploité. A condition de moins tomber dans la facilité.

Pour qui : Les lecteurs qui aiment le style Bit-Lit

Les + : Une ambiance prenante et bien installée, des rebondissements intéressants, une plume fluide et agréable à lire.

Les – : Peu de surprise dans le récit tant les codes du genre sont exploités. De ce fait je regrette le manque d’originalité des caractères des personnages.

Infos pratiques
Date de parution : 15 mars  2016
ISBN : 978-2-37342-015-9
Nombre de pages : 184
Illustration de couverture : Erica Petit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s