Aux frontières du possible, de Sean Platt et David Wright

aux-frontieres-du-possible

aux-frontieres-du-possibleAux frontières du possible, de Sean Platt et David Wright (tome 2 de la série Yesterday’s Gone, Fleuve Éditions)

Les survivants commencent à se rassembler au gré de leurs péripéties.
Tandis que certains ont fait des rêves propices à leur venir en aide, d’autres font d’horribles rencontres…

Au frontières du possible est la suite de Le Jour Où Le Monde se Réveilla Désert. Et pour cause, il regroupe les épisodes 3 et 4 de la première saison, qui en compte 6.
Dans ce tome, on retrouve les protagonistes exactement là où on les avait laissé à la fin du second épisode. Le découpage par personnage crée toujours une bonne sensation d’attente et les pages se tournent rapidement et avec intérêt.
Si j’ai pu parler du manque de fil conducteur dans le premier tome, l’histoire s’esquisse ici plus précisément. On commence à voir beaucoup d’éléments différents s’entremêler tels que des zombies, des extra-terrestres (ce qui m’a fait penser à la série Toxic, de Stephane Desienne), du mysticisme…
Je me demande comment va évoluer la série. Car là où Stephane Desienne a pris le parti de mélanger des ET et des zombies, ici on a l’impression que les auteurs naviguent à vue, comme c’est parfois le cas dans les séries à succès. J’ai peur que l’intrigue parte dans tous les sens et que les réponses ne viennent pas ou soient décevantes.
Côté histoire, on s’inspire vraiment des séries US à succès, et pas que des séries télévisées puisqu’une scène avec un méchant et une batte ressemble presque trait pour trait à une célèbre scène du comic Walking Dead, et encore plus de la série, même si la série a été tournée bien après l’écriture de cet épisode (mais la BD comporte bien cette scène). En cela j’ai envie de reprocher le manque d’originalité des épisodes, mais en même temps, la reprise de tous ces éléments connus provoque une certaine attente.
C’est comme reprendre toutes les pièces d’un puzzle, les mettre dans un shaker, et voir comment elles vont s’assembler à la sortie. Le dessin final ne sera peut-être pas celui auquel je m’attends.
Quoi qu’il en soit, le style est toujours aussi fluide, très prenant. Les auteurs vont droit au but, il y a beaucoup d’action et on ne s’ennuie pas une seconde. Les cliffhangers sont à nouveau très maîtrisés. Il est évident que les lecteurs parvenus à la fin de ce nouveau roman auront envie de lire la suite.

Note : Vous pouvez acheter chaque épisode individuellement au format numérique.

Pour qui : Les lecteurs qui ont lu les premiers épisodes, ceux qui aiment les séries américaines de SF et fantastique.

Les + : L’histoire commence vraiment, on en apprend plus sur les personnages et leur vie, et sur une foule d’éléments surnaturels et intrigants. Le style est toujours aussi immersif et prenant.

Les – : Beaucoup d’éléments très différents cohabitent au sein de la même intrigue. J’ai peur de la dispersion ou de la déception dans le futur.

Infos pratiques
Broché: 208 pages
Éditeur : Fleuve éditions (10 mars 2016)
Collection : Outre Fleuve
Langue : Français
ISBN-10: 2265116203
ISBN-13: 978-2265116207

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s