Le Sang de Robespierre, d’Alfred Boudry

le sang de robespierreLe Sang de Robespierre, d’Alfred Boudry (one shot, éditions Le Peuple de Mü)

Cinq vampires sont réveillés une nuit de 1843 par les vers d’un étrange poème. Passé la stupéfaction, les cinq compagnons se mettent en quête de résoudre cette énigme.
Leurs aventures vont les amener à réécrire un pan complet de notre histoire franco-germanique à l’aube de la révolution française.

Le Sang de Robespierre est un de ses livres de taille raisonnable qui contient pourtant une mine d’information.
Autant dire qu’il faut rester très concentré à la lecture pour ne rien laisser échapper.
Le roman, qui se déroule en 1843, est écrit avec un style immersif propre à l’époque dont il traite. Cela n’est pas sans rappeler La Vampire, de Paul Féval. Quelques longueurs sont à noter, mais n’entachent pas la lecture. On sait que le style de cette époque veut cela.
Mais là où La Vampire m’avait rapidement perdu, Le Sang de Robespierre a su me captiver jusqu’à la fin.
Pourtant, le titre est plutôt complexe.
En effet, l’auteur nous entraîne sur les traces d’une foule de personnages historiques ayant existé et qui seront sans nul doute bien connus des lecteurs. Outre Robespierre, on croire pratiquement toutes les grandes figures révolutionnaires (quel que fût leur camp), des poètes, des alchimistes, des femmes de., et il faut beaucoup de concentration pour ne pas s’y perdre.
Le livre, dont les chapitres portent tous le nom d’une arcane de tarot, conte plusieurs nuits durant lesquelles notre groupe d’attachants vampires mènent l’enquête.
Je confesse quelques errances, peinant à me rappeler de tous les détails justifiants que l’on en arrive au point de l’histoire, mais je pense avoir globalement tout compris.
Si le livre peut sembler chaotique dans son déroulement, il s’agit en fait d’un grand foutoir, dans lequel l’auteur aurait jeté pêle-mêle des noms célèbres, des événements connus et des lieux renommés, qui finissent par s’assembler et former une oeuvre d’une incroyable intelligence.
Vraiment.
J’ai été bluffée par ce livre.
Premièrement parce qu’il parvient à tirer une histoire cohérente et quasi crédible du désordre apparent, réécrivant l’histoire de la révolution à grands coups de société secrète, d’expériences occultes et de divination.
Ensuite parce que l’auteur se joue avec brio de son lecteur, au point de créer de la chute après la chute, quitte à retourner complètement l’angle de son histoire. J’ai trouvé cela tellement bien fait que j’ai eu envie de lire le livre une seconde fois.
Enfin parce que j’ai apprécié les explications finales, qui donnent corps au livre. L’auteur a tellement pensé et travaillé son oeuvre que chaque détail a une explication. J’ai apprécié me laisser surprendre, et trouver une réponse à tout (j’aime que tout s’explique).
Le Sang de Robespierre est un de ses livres que vous vous prenez dans la figure sans comprendre tout ce que cela implique, et qui décante ensuite dans votre esprit pendant plusieurs jours, révélant ainsi sa brillance.
Une très bonne découverte !

Pour qui : Les lecteurs qui aiment réécrire l’Histoire, ceux qui aiment les grands personnages, les styles immersifs et les histoires complexes.

Les + : Un style immersif qui nous plonge au coeur de l’époque, des idées intelligentes et marquantes, un jeu subtile avec le lecteur qui tourne et retourne la situation comme on a peu l’habitude de le voir.

Les – : Quelques longueurs, surtout vers la fin, et un grand nombre d’information qui peut facilement perdre les lecteurs les moins attentifs.

Infos pratiques
2ème édition
Nombre de pages (papier) : 404
Illustration (visage) : Cédric Poulat
Dépôt légal : mai 2015
ISBN papier : 979-10-92961-26-3
ISBN Numérique : 979-10-92961-45-4

Publicités

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s