Courting Darkness, de Yasmine Galenorn

courting darkness

Courting Darkness, de Yasmine Galenorn (tome 10 de la série Les Soeurs de la Lune, éditions Milady)

Alors que Camille revient des royaumes du nord, elle et ses soeurs sont appelées pour aller à la rencontre d’un étrange phénomène dans un parc. Un portail, semble-t-il.
Le malheureux Chase en fera les frais, basculant de l’autre côté.
Alors que Camille et Delilah entreprenne d’aller le chercher, un plus gros problème encore surgira des ténèbres : Hyto, le père de Flam, est bien décidé à retrouver Camille et à l’enlever pour lui briser le corps et l’esprit. Le cruel dragon blanc n’a jamais supporté le mariage de son fils, et, fou de rage, compte bien anéantir se dernier à travers l’aînée des soeurs D’Artigo.
L’amour et la famille peuvent-ils toujours triompher ?

Ce dixième tome (et dernier édité chez Milady jusqu’à nouvel ordre, snif), est certainement celui que j’ai le plus apprécié de la série.
Yasmine Galenorn sait se renouveler à travers les romans, si bien que la série ne souffre pas de longueur et d’ennui, comme ce peut être le cas chez Laurell K. Hamilton et sa célèbre Anita Blake.
Ici, l’histoire des trois soeurs suit son cours et on découvre Camille en bien mauvaise posture.
J’ai retrouvé dans ce personnage et son histoire beaucoup de similitudes avec Phèdre, de la série Kushiel. La captivité, le fait de dire que se soumettre n’est pas toujours une preuve de faiblesse, l’amour des siens et de la famille, l’érotisme… j’ignore si l’auteur s’est inspirée de l’excellente trilogie de Jacqueline Carey pour écrire ce tome mais j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver le même genre d’ambiance dans ce titre.
On découvre une Camille plus fragile, plus nuancée… Si bien que les scènes de sexe sont beaucoup moins nombreuses que dans les autres tomes qui lui sont consacrées, ce qui les rend d’autant plus fortes. Un autre point que j’ai apprécié.
En revanche, le personnage a tendance à sombrer un peu trop souvent dans la mélancolie, au point de se répéter sur le fait que les soeurs ont vécu de très nombreuses aventures depuis le début de leur histoire (on s’en doute).
A ce propos, je ne conseille pas de lire ce tome sans avoir lu les précédents. Certes il s’agit d’une histoire indépendante, mais elle compte tant de personnages, tant de relations, tant de détails… que vous seriez probablement perdu. La liste des personnages principaux en fin de roman ne vous aiderait pas beaucoup car elle est incomplète.
Mais si vous avez lu les 9 premiers, je ne peux que vous conseiller de lire celui-ci !
Mon seul gros regret est que Milady ne compte pas éditer la suite pour le moment (aux État-Unis, la série compte déjà 18 tomes sortis et 21 sont pour l’instant annoncés sur le site de l’auteure). J’espère avoir à nouveau l’occasion de me plonger dans les histoires palpitantes des soeurs D’Artigo. Cette série, qui se lit comme on regarde les épisodes de la série Charmed, est un plaisir de lecture, léger et divertissant.

Pour qui : Les lecteurs qui ont aimé les premiers tomes et veulent connaître la suite.

Les + : Une ambiance agréable, une plume toujours aussi immersive, une galerie de personnages riches et une histoire qui se renouvelle.

Les – : Le personnage principal a tendance à se répéter à de nombreuses reprises sur son passé par rapport aux précédents tomes.

Infos pratiques
Broché: 442 pages
Editeur : Milady (20 juin 2013)
Collection : Bit-Lit
Langue : Français
ISBN-10: 2811209492
ISBN-13: 978-2811209490

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s