Even dead things feel your love, de Mathieu Guibé

even-dead-things-feel-your-love-3105732-250-400Even dead things feel your love, de Mathieu Guibé (one shot, éditions du Chat Noir)

Lord Scarcewillow est un vampire. Rattrapé par le progrès qui gagne de plus en plus vite la ville de Londres, il décide de retourner dans son manoir de Crimson Dawn’s Hill. La vieille demeure, abandonnée depuis des années, est devenue la cible des chasseurs de la région car le gibier y est nombreux.
C’est au hasard d’une promenade qu’il croisera la route et le regard de la jeune Abigale. Dès lors, sa vie, ou plutôt sa mort, en seront bouleversées à jamais.
Une histoire d’amour, aussi forte soit-elle, peut-elle survivre à toutes les épreuves ?

Ce livre au titre un peu compliqué est le premier que je lis de Mathieu Guibé. Il était dans ma pile à lire depuis un moment puisque je m’étais procurée ce titre lors du Salon du Vampire de 2014. Je l’ai choisi car j’étais en quête d’une romance mélancolique, et je ne me suis pas trompée.
On entre assez vite dans le vif du sujet. Dès les premières pages, Mathieu Guibé plante le décor. Ce sera victorien et ce sera mélancolique. A l’image de la couverture, finalement.
J’ai lu ce livre presque d’un seul trait, car son rythme est rapide, son style fluide et efficace. Pile ce que j’avais envie de lire à ce moment là.
L’histoire d’amour entre Lors Scarcewillow et Abigale est sombrement romantique. Peut-être un peu trop rapide pour sa force à mon goût, mais après tout pourquoi pas ?
La mort peut-elle séparer les gens qui s’aiment, tout comme la vie les réunit ? C’est la question que pose ce roman gothique et romantique.
Le style de l’auteur est emprunt de l’époque dans laquelle il se place. On est plongé dans cette époque pleine de froufrous, d’ombrelles et de capes. L’effet recherché est atteint. Cette romance gothique risque de ne pas forcément marquer les esprits dans son fond, car elle est plutôt classique (deux amoureux qui ne veulent pas se séparer), mais sa forme vous laissera, au fil du temps, la mélancolie de son ambiance et de ce qu’elle a transmis.
Une première lecture que j’ai trouvé agréable et prenante, un voyage au coeur de l’Angleterre et des émois amoureux plus ou moins purs. On lit ce livre pour s’évader et même, aussi fou que cela puisse paraître, rêver un peu.
Est-ce une jolie histoire ? Peut-être. Rien n’est moins sûr. Les sombres histoires d’amour peuvent-elles être jolies ? Le lecteur se fera son propre avis. L’histoire est tellement évidente dans ses sentiments et son déroulé qu’il n’y a presque rien à en dire si ce n’est que c’est un livre à lire, avec des personnages à découvrir.
Quoi qu’il en soit, dans cet écrin gothique, Even dead things feel your love est une belle découverte.

Pour qui : les lecteurs qui aiment les sombres histoires d’amour romantiques et gothiques.

Les + : un style immersif et agréable qui plonge le lecteur dans l’époque dès les premières pages. Une histoire gothique et mélancolique touchante, émouvante.

Les – : les sentiments qu’éprouvent les personnages l’un pour l’autre sont peut-être un peu trop forts et trop rapides pour être complètement crédibles.

Infos pratiques
Broché: 276 pages
Editeur : Editions du Chat Noir (1 mars 2013)
Collection : Griffe sombre
Langue : Français
ISBN-13: 979-1090627154

Publicités

4 commentaires

  • Coucou
    J’aime bien Mathieu Guibé, j’ai lu également un recueil de nouvelles À un sanglot de moi tu reposes, ça pose les bases 😉

    J'aime

    • Ha bon il s’agit d’une sorte de préquelle ? Ici j’ai bien aimé l’environnement, j’avais justement envie de lire ce genre de littérature. J’essaierai de me procurer le recueil à l’occasion, quand ma PAL aura diminuée =)

      Aimé par 1 personne

      • Non non je disais plutôt dans le sens où le titre A un sanglot de moi tu reposes promet déjà un style mélancolique, sombre et raffiné, gothique, et c’est le cas, j’aime particulièrement une nouvelle qui parle des couleurs décrites pour un aveugle, très beau

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s