A Belles Dents, d’Anne Bardelli

A Belles Dents, d’Anne Bardelli (tome 2 de la série Agent spécial Léa Bacal, éditions du Petit Caveau)

D’horribles meurtres sont perpetrés un peu partout en ville, et même au-delà. Si l’on pourrait croire les affaires différentes, la sauvagerie avec laquelle les jeunes femmes sont assassinées tend à prouver qu’il n’y a qu’un seul agresseur, et qu’il serait lycanthrope.
Le pire, ces lettres dessinées sur leurs fronts semblent vouloir dire quelque chose, mais quoi ? S’agit-il d’un code, d’un mot… ou d’une menace ?
L’agent spécial Léa Bacal, du GIAR, est appelée en renfort pour résoudre cette nouvelle affaire.

J’avais bien aimé La Marque, le premier tome de cette série, titre de Bit-lit classique à l’atmosphère intéressante et agréable.
Si j’avais été ennuyée par les ellipses dans le premier tome, j’ai été contente de constater que l’auteure a résolu ce problème dans cette suite. En revanche, ce que je regrette dans ce tome et qui est moins présent dans le premier, c’est le manque d’originalité et de suspense.
En effet, on assiste ici à un ouvrage de Bit-lit ultra classique. C’était déjà le cas dans le premier tome mais l’auteure avait réussi à y ajouter des éléments personnels propres à son univers. Ici, les événements se déroulent comme les morceaux de films déjà vus ici ou là et je n’ai guère eu de surprise à la lecture de ce titre. Tout ce qui se produit est attendu pour peu que l’on se pose la question de ce qui va suivre.
En plus, et c’est là une impression toute personnelle, mais je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, surtout pas à l’héroïne. Tous m’ont semblé être les clichés du genre : l’héroïne forte, inébranlable, le garçon manqué qui jure et castagne à tout va ; le chasseur beau ténébreux solitaire follement épris de l’héroïne ; le vampire haut placé et sensuel qui forme un triangle amoureux avec l’héroïne… une bonne dose de Charmed et de Buffy contre les vampires.
L’ensemble a donc un côté déjà lu.
Bien que le style soit fluide et agréable à lire, la narration se fait rapidement, ce que j’ai là aussi regretté. Au point que ce qui arrive à la toute fin est si rapide que l’on ne s’en émeut pas. Je ne me suis ni émue ni attachée aux personnages, et cela m’a peiné de ne pas avoir de peine (oui, oui). Ce qui est dommage, mais vient du fait que la narration est trop rapide et que l’on n’entre jamais vraiment dans les vies des personnages.
C’est un goût personnel car j’aime plus volontiers les pavés descriptifs qui me permette de me plonger totalement dans l’univers. Il aurait pu y avoir quelques pages en plus ici, au moins pour ne pas qu’un événement très important arrive et qu’on l’apprenne, comme l’héroïne, plusieurs mois après.
La gestion narrative de cet événement est plutôt étonnante. En plaçant l’événement si loin dans le temps de narration, il ne nous touche pas non plus, comme si le lecteur lui-même était détaché de ce fait, qu’il était déjà terminé et classé. L’auteure y consacre pourtant un long moment à la fin du livre. Dommage.
A Belles Dents souffre donc de plusieurs défauts à la fois propres au genre et propres à l’écriture en elle-même.

Pour qui : Les lecteurs fans de Bit-Lit.

Les + : les ellipses du premier tome ont disparues pour laisser place à une narration quasiment linéaire. Un roman servi par une jolie couverture signée Eric Petit.

Les – : un manque d’originalité, on voit les faits arriver bien avant qu’ils ne se produisent, l’univers n’est pas assez approfondi ce qui laisse le lecteur en surface et m’a fait ne pas m’attacher aux personnages et à leur sort. De même, les personnages ont des personnalités clichées du genre.

Infos pratiques
Date de parution : 27 février 2017
ISBN : 978-2-37342-037-1
Nombre de pages : 240
Illustration de couverture : Erica Petit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s