Les fileurs de temps, de Thomas Fouchault

Les fileurs de temps, de Thomas Fouchault (one shot, éditions 1115)

Jason et les argonautes arrivent sur une petite île aux allures de paradis. Tandis que les compagnons de celui qui se fait appeler Le Bélier jouissent des plaisirs offerts par leurs hôtes, Jason s’inquiète : tout ceci est trop beau, cela ne ressemble pas à leur bande de truands de couler ainsi des jours heureux. Lorsqu’il veut en savoir plus, Jason se rend compte que l’île ne veut pas le laisser partir.
Il décide alors de régler le problème lui-même et d’atteindre ses objectifs par ses propres moyens, comme il a toujours su le faire.

Les fileurs de temps revisite le mythe de Jason et de son célèbre bateau L’Argo dans une mise en forme particulière où se mêlent les figures de notre horoscope.
Nous retrouvons ainsi dans ce texte très court chacun des 12 signes, incarnés par Jason et ses compagnons, qui se sont attribué ces surnoms en signe de leur liberté.
Il faudra sans doute posséder un background mythologique pour prendre pleinement conscience de la profondeur de l’oeuvre et je confesse que ce n’est pas mon cas. Je connaissais l’histoire de Jason dans les grandes lignes et je serais bien en peine de vous dire si tout est respecté, et de quelle manière l’auteur a réinterprété le matériau d’origine.
En revanche, je peux vous dire que j’ai été incroyablement impressionnée par la richesse du vocabulaire, la manière dont sont construites les phrases et les calligrammes (formes créées avec des mots pour former un poème) que je lisais à voix haute pour en apprécier la musicalité.
On a un joli monde, de jolies phrases, qui m’ont rappelées la lecture de ARIES, la mission de Chrysomallos, de Liliane Césari pour son côté mythologique et le fait que l’on retrouve la figure de Chrysomallos.
Malgré sa beauté, le récit porte toutes les caractéristiques d’un texte mythologique : il est magique, tragique, violent, injuste… et il ne faut pas se laisser duper par l’apparente beauté des mots. C’est bien d’une aventure de voleurs sanguinaires dont on nous parle.
Chacun pourra apprécier les qualités et défauts du personnage dont il porte le signe astrologique, ce qui en fait un petit clin d’oeil intéressant qui tient le lecteur en haleine le temps de sa lecture.
Je ne connaissais les éditions 1115 que de nom et j’ai pu entrer ainsi dans leur univers, le temps de ce petit « voyage littéraire » comme ils aiment à le dire.
Une impression comme un rêve, rapide et efficace, dont on sort avec une envie d’en savoir plus et de plonger plus profondément dans l’univers.
Le temps d’un roman ?

Pour qui : les lecteurs qui souhaitent découvrir une plume, la maison d’édition, et ne pas entamer une lecture trop longue. Les lecteurs qui aiment les textes riches et beaux, avec une musicalité certaine et une poésie évidente.

Les + : un petit récit surprenant, agréable à lire et très bien écrit.

Les – : il faut sans doute être un fin connaisseur du matériau d’origine pour saisir toute la profondeur de ce texte revisité.

Infos pratiques
Poche : 126 pages
Editeur : Les Editions Mille Cent Quinze (22 mai 2019)
Collection : Romans et novellas
Langue : Français
ISBN-13 : 979-1097100445

2 Commentaires

  • Je ne pense pas non plus posséder le bagage culturel suffisant pour saisir toute la richesse de cette œuvre, mais je suis très intriguée par la forme qui a l’air aussi belle que travaillée…

    Aimé par 1 personne

    • C’est un voyage à tenter en effet. Et l’avantage de cette maison d’édition est que les titres n’y sont pas très onéreux. D’ailleurs j’aime beaucoup le positionnement de « agence de voyage littéraire », c’est déjà très poétique. Je pense tenter d’autres aventures à l’occasion d’autres salons (j’ai acheté celui-ci lors des Aventuriales du mois dernier).

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s