Archives des étiquettes : Bob Boutique

Les Dix Petites Négresses, de Bob Boutique

les-dix-petites-negressesLes Dix Petites Négresses, de Bob Boutique (one shot, éditions Chloé des Lys)

Dix auteures célèbres ont été invitées sur une île afin de recevoir un important prix littéraire. Sur place, les événements vont rapidement dégénérer. L’une d’elle recevra le prix : la survivante. Un scénario machiavélique orchestré par un éditeur en fin de vie bien décidé à faire payer leur égo à toutes ces plumes égoïstes.

Bob Boutique a prévenu : ce conte est un conte qui a dérapé. Un imprévu. Après la lecture de ses Contes Bizarres volume 1 sont donc arrivées ces 10 petites négresses. Fidèle à lui-même et à son humour, Bob a écrit ici un petit récit léger, plaisant, qui ne manque pas de faire écho à des personnes existantes. Il est donc préférable de connaître les protagonistes concernées pour s’émouvoir et s’amuser des situations cocasses dans lesquelles on les retrouve. Pas sûr que les personnes « étrangères au service » puissent capter toute la portée des gags et des clins d’œil de l’auteur. Cet ouvrage est avant tout un ouvrage amical, un délire entre bons copains dont on va s’amuser autour d’une table. La portée du roman ne dépassera probablement pas le cercle intime de l’auteur. Notons que le titre est d’ailleurs dédié à ses « amis de CDL » (Chloé des Lys).
Cependant, la lecture des Dix Petites Négresses, dont le clin d’œil à Agatha Christie n’est pas anodin, reste largement accessible au reste du public. L’ouvrage perdra probablement de sa saveur pour les raisons évoquées ci-dessus, mais n’en demeure pas moins compréhensible. Le côté fantastique est très léger mais présent, et la fin a le mérite d’être originale à défaut de vraiment surprendre. La foule de personnages et la taille du texte ne permet pas de s’attacher à toutes les filles, mais j’avoue avoir eu une préférence ou deux dans le lot. Je suppose que connaître les muses de l’auteur aiderait à se faire une idée précise de la galerie de personnages, ce qui n’est pas mon cas.
A noter le style de Bob qui est à son image, c’est-à-dire plein de verve et d’humour. Le style très oral permettrait sans mal de lire le texte à haute voix et de lui donner une dimension encore plus vivante.
Avec ses Dix Petites Négresses, Bob Boutique illustre une fois encore son talent de conteur en racontant les péripéties de ses personnages si proches de la réalité.

Pour qui : Pour les lecteurs qui connaissent l’équipe de Chloé des Lys mais aussi ceux qui ne les connaissent pas et veulent lire une histoire amusante de franche camaraderie.

Les + : Une plume fraîche et pleine d’humour, un récit amusant dont on sent l’oralité et la personnalité de l’auteur. La fin est inattendue.

Les – : Le roman est principalement écrit pour un cercle d’amis proches, si bien que le lecteur qui n’en fait pas partie risque de ne pas capter toutes les subtilités.

Infos pratiques :
Pages :
 155
ISBN : 978-2-87459-779-4

Publicités

Les Contes Bizarres 1, de Bob Boutique

Les-Contes-Bizarres1

Les Contes Bizarres 1, de Bob Boutique (one shot, éditions Chloé des Lys)

Les Contes Bizarres est un recueil de nouvelles prenant pied dans notre époque.

Je me suis demandé pourquoi l’auteur avait choisi d’appeler ses contes « Bizarres ». Il s’agit d’un adjectif souvent péjoratif qui veut à la fois tout et rien dire. A la fin de la lecture, je peux dire que j’ai trouvé tous ces contes parfois touchants, tendres, parfois étranges, voire un peu malsain… mais pas vraiment « bizarres ».
En effet, les nouvelles qui ouvrent le recueil sont empruntes d’une grande tendresse. A+ m’a particulièrement marqué par la tendresse de son personnage principal. Lady Mary n’est pas joyeuse mais il se dégage également une atmosphère calme et tendre. La Géhenne également.
Au fil des pages se croisent des héros ordinaires simplement guidés par les sentiments propres à leur âge. La fougue des plus jeunes face à la sagesse toute relative des plus anciens. Certains m’ont laissé de marbre comme La grosse, et d’autres m’ont plus touché comme Télé.
Ce qui frappe le plus est le destin de tous ces personnages. Plus d’une fois je me suis dis que les histoires auraient pu se terminer autrement. On ne voit pas la chute arriver car, frappés par la fatalité (ce qui devait arriver arriva), les héros sont fauchés par la vie, par la folie de l’auteur ou des personnages. Certains destins sont plus farfelus que d’autres. L’auteur s’est amusé à faire vivre des histoires dignes de véritables faits divers à la galeries de personnages presque anonymes qui peuplent les pages.
Côté style, il est de plein de « Belgitude ». Nombreux sont les clins d’oeil et les expressions qui vous mèneront automatiquement du côté du plat pays. La plume de l’auteur est riche, teintée d’humour et d’espièglerie. L’auteur se moque souvent de ses personnages cocasses avec un style léger et très contemporain.
Pas de doute, ces contes sont beaucoup de choses autrement plus marquantes que… bizarres !

Pour qui : Les lecteurs qui aiment les recueils de nouvelles ancrées dans le monde d’aujourd’hui et sans créatures surnaturelles.

Les + : Un style léger et agréable, des histoires variées et originales, un bon moment de lecture.

Les – : Certaines fins laissent un peu… sur la faim.

Infos pratiques
Pages : 
277
ISBN : 978-2-87459-281-2