Archives des étiquettes : Fareylia

Passage vers Centauria, de Rose Berryl

nekromantia passage vers centauriaPassage vers Centoria, de Rose Berryl (épisode 4 du feuilleton numérique Nekromantia, CKR Editions)

Mylvera et Fareylia ont commencé leur quête pour sauver le peuple de Lythuste. L’une de leur première étape n’est autre que Centoria, la ville du peuple des Centaures.
Pour la rejoindre, elles devront affronter un terrible dragon, bien décidé à ne laisser personne franchir le passage.
Mais le jeu en valait-il la chandelle ? Car ce qui attend les deux jeunes filles est loin de correspondre à l’image qu’elles se faisaient de cette ville et de son peuple.
De quoi peuvent-elles encore être sûres dans ces temps troublés ?

Cet épisode est le premier dans lequel nous retrouvons les deux héroïnes en action. Pour rappel, nous avons fait la connaissance de ces deux personnalités que tout semble opposer dans les précédents opus. On peut grossièrement résumer leur personnalité par La rayonnante Mylvera et l’obscure Fareylia. Si leurs caractères ressemblent aux archétypes du genre (entêtée, boudeuse, franche et vive pour le côté sombre, posé, calme, réfléchie et sage pour le côté lumineux). Lors de la lecture des précédents épisodes, j’ai eu l’impression de sentir la préférence de l’auteure pour le personnage « sombre ».
Il me semble que cela se ressent encore plus dans cet opus, où l’action est presque exclusivement centrée sur le personnage virevoltant de Fareylia, le côté obscur.
Les lecteurs qui préfèrent Mylvera ne pourront que regretter ce choix et espérer que le prochain épisode viendra rééquilibrer les rôles, car ce n’est pas le cas pour le moment. Il semble pourtant que ce soit l’équilibre entre ces deux personnalités antagonistes qui pourra sauver le monde. A voir si l’auteur parvint à jouer à son propre jeu.
A part cela, cet épisode nous permet de faire la connaissance d’un nouveau peuple : les Centaures. On comprends très vite que tout ne sera pas aussi simple avec eux et que les apparences sont trompeuses.
Comme dans les précédents épisodes, Rose Berryl sème de petit cailloux qui promettent de nombreux événements pour la suite. On peut dire en cela que ce nouvel épisode est toujours en pleine construction de l’intrigue.
Que réservera la suite ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir.
La Prison de Glace sera le 5 ème épisode de cette saga.

Pour qui : Les lecteurs qui ont lu les précédents épisodes.

Les + : Un monde riche et fournit qui continue de se dévoiler, une plume sympathique et agréable à lire.

Les – : Un déséquilibre entre la mise en avant des héroïnes, l’une éclipse totalement l’autre alors qu’elles devraient au contraire s’équilibrer.

Infos pratiques
Collection : Rubis
Format : Numérique
ISBN : 978-2-924664-03-2
Nombre de pages : 61
Date de parution : 23 avril 2016

Publicités

Le Conseil de l’Ordre, de Rose Berryl

le conseil de lordre

Le Conseil de l’Ordre, de Rose Berryl (épisode 3 du feuilleton Nekromantia, CKR Éditions)

Nous retrouvons Mylvera et Fareylia lors du conseil de l’ordre organisé par le roi de Lythuste et ses plus proches conseillers. Mais une attaque surprise va écourter la séance et précipiter les jeunes filles plus vite que prévu sur le chemin de leur quête.

Après deux épisodes extrêmement courts destinés à présenter les deux principales héroïnes (Le Bouclier Magique et L’Ombre des Morts), ce troisième épisode se rattrape sur la longueur.
Si pour moi les deux premiers épisodes auraient pu être rattachés pour n’en faire qu’un (rappelons qu’il faudra acheter les deux pour pouvoir lire ce troisième et tout comprendre), ce troisième volet entre enfin dans le vif du sujet et saura récompenser les lecteurs qui ont eu la patience d’attendre.
Le Conseil de l’Ordre propose d’assister à une bataille contre des dragons et l’activation de la quête principale des deux jeunes filles précédemment introduites.
On retrouve donc tous les personnages déjà croisés dans les premiers épisodes (ce qui en fait un certain nombre), ainsi que de nouveaux, ce qui en fait encore plus.
Pour cette raison je pense qu’il sera rapidement utile d’avoir quelque part un résumé des épisodes précédents ainsi qu’une présentation des personnages principaux, comme c’est le cas dans la série des Soeurs de la Lune, de Yasmine Galenorn (même si le style et le genre n’ont rien à voir). Il m’a effectivement fallu un certain temps pour retrouver le fil de l’histoire car la lecture d’un petit épisode par mois laisse du temps pour décrocher (surtout quand on lit beaucoup, comme moi). La présence d’une plétore de mots et noms inventés pour l’oeuvre n’aide pas non plus à s’y retrouver. Cependant j’ai apprécié les quelques notes de bas de page qui permettent de donner encore plus d’épaisseur à l’univers, en apportant des informations supplémentaires sur les coutumes et la vie du monde créé par l’auteur.
Mis a part cela, que dire de l’histoire ? Il s’agit d’une histoire de fantasy classique avec des elfes, des dragons, des fées, des nains et des fantômes… comme cela se faisait il y a une dizaine d’années. Cela me rappelle ma période « Eragon/Seigneur des anneaux » (bien avant que je ne commence ce blog, c’est dire), et j’attends donc d’être vraiment surprise avec cette série. J’attends que Rose Berryl insuffle de la modernité à un genre dont l’apogée est déjà derrière nous, afin de pourquoi pas faire tourner la roue des modes et ramener la fantasy sur le devant de la scène. Est-il encore trop tôt pour cela ? Nous verrons avec la suite du feuilleton (l’auteure prévoit d’étendre son histoire sur 50 épisodes !). Quoi qu’il en soit l’histoire reprend tous les codes de la fantasy traditionnelle (mis a part le côté médiéval que je n’ai pas encore ressenti) et propose une nouvelle histoire de quête pour sauver un royaume et tout un peuple.
Il y a de quoi faire avec 50 épisodes, et je lirai la suite avec curiosité en attendant de voir de l’originalité et de la profondeur.

Pour qui : les lecteurs qui ont lu les premiers épisodes et ceux qui aiment les histoire de fantasy traditionnelle.

Les + : Un épisode plus long qui nous permet de vraiment entrer dans l’histoire, et de vivre des aventures.

Les – : Un histoire qui reprend les codes de la fantasy classique et manque donc un peu d’originalité, beaucoup de noms et de personnages particuliers, ce qui fait que l’on s’y perd un peu à cause d’un manque de rappel en début de texte.

Infos pratiques
Collection : Rubis
Format: Numérique
ISBN : 978-2-924664-02-5
Date de parution : 26 mars 2016