Archives des étiquettes : imriel

La grâce de Kushiel, Imriel T3

La grâce de Kushiel, de Jacqueline Carey (tome 3 de la trilogie Imriel)

Imriel et Sidonie ont enfin décidé d’afficher leur amour au grand jour. Mais la reine Ysandre, farouchement opposé au mariage des deux amants, consent à leur céder cette faveur à une seule condition : qu’Imriel retrouve sa mère, la traîtraisse Mélisande Sharizai, pour l’amener devant le peuple et la condamner à mort.
Avant son départ et alors qu’il s’est résolu au terrible châtiment réservé à sa mère, une délégation venue d’un pays lointain se rend à la Ville pour y rencontrer la famille royale.
Lors d’une éclipse, Imriel est victime d’une agression très violente. A son réveil, il ne reconnaît plus les siens. Tous semblent dire que le jeune homme est devenu fou. Pire, Sidonie est partie épouser un autre homme, dont elle est amoureuse, sans aucun souvenirs d’Imriel.
A-t-il rêvé toute sa vie ?
Le prince comprend rapidement qu’il est le dernier à se rappeler de la vérité, et qu’il va devoir se battre pour faire revenir à la raison les gens du royaume, s’il veut sauver son peuple et son couple. Bientôt, une terrible question le traverse : Et si sa mère était la clé ?

ROMAN COUP DE COEUR

Ultime conclusion pour cette trilogie ainsi que pour la série de romans de Jacqueline Carey traduits en français. Il faut dire qu’après Kushiel, Imriel est la seule trilogie à prendre véritablement la suite. Il n’y en a plus d’autre après. C’est donc avec une pointe de regret que j’ai entamé ce titre, dont mon rythme de lecture s’étale à 1 par an depuis 6 ans. Six ans que je passais chaque été avec les personnages de Jacqueline Carey, c’est dire si je m’y suis attachée, depuis.
Pour cette dernière, le roman a été à la hauteur. Une fois encore, je me suis replongée avec délice dans cet univers épais, fantasy, romantique et tellement émouvant.
Bien que je mette un an entre chaque tome, les personnages sont si bien installés, réinstallés en début de livre, que je ne me suis jamais perdue.
On a avec ce titre la conclusion d’une histoire plus grande qu’un seule tome. C’est toute la trilogie qui se termine ici. Comme j’aurais aimé pouvoir suivre les vies de chacun des protagonistes encore et encore, sur les générations suivantes, et ainsi de suite. Ne plus jamais en sortir !
L’écriture de Jacqueline Carey est si émouvante, si belle, si gracieuse… et les intrigues menées, bien que moins complexes que dans Kushiel, se révèlent prenantes. Je me demandais vraiment comment tout cela allait se terminer. J’ai eu peur, j’ai éprouvé de la joie, j’ai souris… et je me suis émue bien des fois.
J’ai d’ailleurs un peu de mal à rédiger cette chronique car une fois faite, tout sera terminé.
De tous les romans que j’ai lu depuis des années, ces deux trilogies font incontestablement parties de mes romans préférés. Ceux qui m’ont transportés, tout comme Feed, de Mira Grant, et m’ont fait vivre des moments rares et beaux.
Vous l’aurez compris, j’ai tout aimé dans ce livre, une fois encore. C’est un coup de coeur pour le titre et tout ce qu’il m’a fait vivre, mais aussi pour l’ensemble de l’oeuvre de Jacqueline Carey. J’aimerais tant pouvoir lire d’autres ouvrages, mais je ne lis qu’en français alors…
Imriel a tout d’un prince charmant et valeureux, dans la tradition des amours courtois. Ce roman est très médiéval dans son ambiance, et très fantasy aussi. On reconnait notre monde dans celui créé par l’autrice, mais avec un filtre de fantasy posé dessus. Ce n’est jamais vulgaire, toujours expliqué. Les paysages nous transportent, les dialogues sont travaillés, les personnages aussi.
Bref, je n’ai qu’un mot à vous dire : superbe.

Pour qui : les lecteurs qui ont lu les premiers tomes de la trilogie, ceux qui aiment la fantasy, les écrits épiques et beaux, émouvants, et les épopées.

Les + : La plume de Jacqueine Carey est toujours aussi belle, fluide, émouvante. L’histoire d’Imriel nous transporte, tout y est attachant, émouvant, rien n’est laissé au hasard.

Les – : Je n’en ai pas trouvé, c’est un coup de coeur.

Infos pratiques
Poche: 880 pages
Editeur : Bragelonne (26 août 2016)
Collection : FANTASY
Langue : Français
ISBN-10: 281121822X
ISBN-13: 978-2811218225

Publicités

La Justice de Kushiel, de Jacqueline Carey. Imriel Tome 2

La Justice de Kushiel, de Jacqueline Carey (tome 2 de la série Imriel, éditions Milady)

Après son retour auprès des siens, Imriel retrouve le poids de son héritage. Fils d’une noble du royaume, il va devoir assumer son rôle de proche de la couronne. Cela passe par un mariage arrangé qui va lui déchirer le coeur, alors que celui-ci bat pour la dauphine. Un amour interdit par les conventions, mais que les deux jeunes gens ne parviennent pas à maîtriser. Pourtant, contraint et forcé, Imriel va devoir apprendre à aimer sa femme et à faire de lui ce qu’on attend. Parviendra-t-il à trouver sa place et à entrer dans le moule, lui qui est tant épris de désirs et de liberté… Imriel ne pourra pas se laisser enfermer dans une cage.
Pas sans combattre.

Chaque année je passe l’été en compagnie d’un des pavés de Jacqueline Carey (au moins 800 pages chacun). Après la trilogie de Kushiel, je suis depuis l’année dernière dans la trilogie Imriel, dont La Justice de Kushiel est le tome 2.
Maintenant que les personnages sont installés, on a dans ce tome encore plus d’aventure, et surtout d’amour. Clairement, ce tome met l’accent sur le fameux principe « Aime comme tu l’entends ». On découvre un Imriel maudit, torturé par ses désirs et sa destiné, qui se pose des questions à la fois sur lui-même et sur les autres.
On retrouve ici les personnages du premier tome, et plus généralement ceux de la série Kushiel. Pour mon plus grand bonheur !
Une fois n’est pas coutume, je me suis plongée avec délice dans cet univers que j’ai l’impression de retrouver chaque été comme si je retrouvais de bons amis dans un camping. Les aventures racontées ici sont développées, complexes, mais sans jamais être incompréhensibles. On entre dans la tête des personnages et leurs motivations sont crédibles. Ce monde réécrit par Jacqueline Carey est calqué sur le notre mais avec une ambiance plus médiévale. Le tout saupoudré de sensualité. J’aime beaucoup.
Imriel est un personnage attachant, qui parvient à rendre les autres personnages attachant. On est influencé par ses choix et on finit pas s’émouvoir de tout ce qui le touche.
Au niveau du scénario, l’histoire est longue, si bien qu’il faut beaucoup de temps pour comprendre où l’auteure veut nous amener, mais quand on y parvient, cela semble être un cheminement évident. Comme d’habitude on part de loin mais c’est volontaire, et lorsque le voyage se termine, on aimerait poursuivre encore et encore.
Je suis triste à l’idée qu’il ne me reste qu’un tome à lire. Quitter Imriel l’année prochaine sera aussi déchirant que lorsque j’ai dû quitter Phèdre. Mais encore plus car là je sais qu’il n’y a rien derrière et que je ne le retrouverai pas (Jacqueline Carey a écrit une troisième trilogie qui se déroule plus de 100 ans après celle-ci et n’a pas été traduite en français pour le moment). Cela fait donc 5 ans que cette aventure a commencé pour moi et je me rapproche de la fin avec ce tome de milieu de série. Je me demande comment cela va se terminer et j’aimerais que cela ne finisse jamais.
Jacqueline Carey fait partie de ses auteurs dont j’aimerais égoïstement qu’ils passent tout leur temps à produire des textes, encore et encore, pour le plaisir de m’y plonger.
Si vous avez aimé le style sensuel, immersif et efficace des précédents opus, vous aimerez encore plus celui-ci, qui est encore plus émouvant et romantique. Je vous défie de ne pas avoir les larmes aux yeux au moins une fois, et de ne rien ressentir à la lecture de ce titre.
Une fois de plus, Jacqueline Carey nous offre un véritable bijou de littérature. Un de ces romans plein de personnages qui vous toucheront et que vous n’oublierez jamais.

Pour qui : les lecteurs qui ont au moins lu le tome 1, ceux qui aiment les personnages forts, les intrigues extraordinaires, les cours et royaumes, le pouvoir et la sensualité.

Les + : des personnages marquants, un roman dans la continuité des précédents, un style toujours aussi immersif et efficace, une intrigue incroyablement complexe et simple à la fois

Les – : l’histoire est peut-être un peu longue à se mettre véritablement en place.

Infos pratiques
Poche: 918 pages
Editeur : Milady (22 janvier 2016)
Collection : FANTASY
Langue : Français
ISBN-10: 2811216472
ISBN-13: 978-2811216474

« Entrées précédentes