Archives des étiquettes : Le sang de l’alliance

La Dernière Tentation, de James Rollins et Rebecca Cantrell

la derniere tentation

La Dernière Tentation, de James Rollins et Rebecca Cantrell (tome 2 de la série « L’Ordre des Sanguinistes« , Fleuve éditions)

Alors qu’elle pensait les sombres histoires de Sanguinistes et de prophétie derrière elle, l’archéologue Erin Granger est attaquée chez elle par un monstre… sanguinaire, et comprendra rapidement que rien n’est terminé, bien au contraire.
De son côté, le sergent Stone devra lui aussi remettre le couvert. Le trio de la prophétie va se reformer sous la contrainte des événements, car un grand danger menace la planète entière ainsi que l’humanité. Judas Iscariote, étrange miraculé, a pour projet de déchaîner l’enfer sur Terre.
A moins que les anges ne l’en empêchent.

ROMAN COUP DE COEUR

On prend les mêmes et on recommence… en mieux !
Lors de ma lecture du premier tome, Le Sang de l’Alliance, j’avais fait la remarque que l’histoire avait tendance à se disperser. Dans cette suite, les choses sont bien plus maîtrisées, sans pour autant enlever tout ce qui faisait le charme du premier.
Comme je le pressentais, l’histoire développe ici le potentiel de Tommy, personnage découvert dans le précédent opus. On découvre donc sa véritable nature ainsi que le but de sa transformation.
Les personnages du premier roman sont tous là et font des apparitions plus ou moins longues. Certains deviennent des personnages secondaires tandis que d’autres reprennent leur rôle de premier plan. C’est très bien puisque cela permet de faire un peu de tri dans le casting et de ne plus se disperser.
Bien que nos héros parcourent encore une partie de la planète, La Dernière Tentation est bien mieux ficelée dans son scénario, dans la mesure où la ligne de conduite est définie rapidement et que l’on s’y tient. Les auteurs n’ont pas mêlés 36 faits historiques dans le même récit et ont ainsi pris le temps de développer certains faits marquants de la Bible.
J’ai vraiment beaucoup aimé ! Les pièces du puzzle se mettent en place petit à petit avec beaucoup de rigueur, et ce que j’apprécie tout particulièrement comme je l’ai déjà dit, c’est apprendre des choses en lisant. Dans ce roman, les bases sont réelles. J’ai lu le livre accrochée à mon smartphone pour vérifier les éléments dépeint au fur et à mesure et les fondements sur lesquels repose le livre sont réels (j’ai notamment découvert l’existence des Champs Phlégréens).
On retrouve également cette ambiance Dan Brown avec des vampires. La profusion de symboles, de mythologie biblique et de références aux textes sacrés m’a beaucoup plu. Le tout servi avec un style cinématrographique qui rend justice aux scènes d’action et aux émotions des personnages.
Les motivations de chacun restent complexes mais sont plus faciles à suivre que dans le premier opus.
J’ai pris un grand plaisir à retrouver le trio, je me suis attachée à eux et j’ai tremblé avec eux. D’ailleurs j’ai beau essayer de deviner les éléments avant l’Érudite, je n’y arrive jamais, et c’est bon signe !
Vous savez que vous avez un coup de coeur quand vous fermez le livre à regret en vous disant « vite, la suite! ». C’est exactement ce qui s’est passé avec ce titre dont je n’ai aucun point négatif à soulever. J’avais été accrochée par le premier, j’ai été prise dans la toile de ce second.
Si vous avez aimé le premier, n’attendez pas pour vous offrir celui-ci car vous ne le regretterez pas.

Pour qui : Aux vues de la richesse des événements du premier tome et du nombre d’échos qu’on retrouve dans celui-ci, il vaut mieux avoir déjà lu le premier tome pour se plonger dans cette suite.

Les + : Des personnages variés et attachants, un style cinématrographique qui nous plonge au coeur des scènes d’actions et des émotions des héros, des péripéties bien ficelées qui collent à la perfection à la réalité, on apprend des choses, l’intrigue est plus régulière et moins dispersée que dans le premier tome et tous les éléments ont leur place dans cette sublime fresque. Il vous en faut encore ?

Les – : Je n’en ai pas trouvé.

Infos pratiques
Broché: 545 pages
Editeur : Fleuve éditions (10 novembre 2015)
Langue : Français
ISBN-10: 2265089753
ISBN-13: 978-2265089754

Le sang de l’alliance, James Rollins & Rebecca Cantrell

le sang de lAlliance

Le sang de l’Alliance, de James Rollins et Rebecca Cantrell (tome 1 de la série « L’Ordre des Sanguinistes« , Fleuve éditions)

Quand une brillante archéologue, un militaire aguerrit et un prêtre mystérieux se trouvent confrontés à la mission la plus extraordinaire de leur vie, cela pourrait bien remettre en cause toutes leurs croyances ainsi que l’ordre du monde.

Ce roman est le premier d’une série qui débarque chez nous avec Fleuve Editions. Si l’éditeur nous habitue de plus en plus à trouver dans sa collection des ouvrages ne mêlant plus seulement du polar pur, c’est pour nous proposer à lire des titres de ce genre.
Avec Le Sang de l’Alliance, on découvre une histoire originale qui n’est pas sans rappeler les intrigues et ambiances que l’on trouve chez Dan Brown. Le roman est peuplé de créatures surnaturelles, certes, mais tout ce petit monde évolue dans un milieu où le Vatican et les symboles règnent en maîtres. Comme chez Brown, l’histoire revisite la réalité et les bases de la religion chrétienne. Et si Jésus ne nous avait pas tout dit ? S’il était encore vivant ?
A cela s’ajoutent des personnages légendaires comme la Comtesse Bathory ou Raspoutine.
Si j’ai parfois trouvé l’ensemble un peu dispersé, les auteurs ont fait en sorte de maintenir leur intrigue sur le droit chemin pour offrir une fin digne des plus grands films du genre.
Massada, la seconde guerre mondiale, les nazis et les russes, le Vatican, des créatures surnaturelles, l’Évangile… autant d’éléments qu’il fallait oser mélanger au sein d’un même livre. On s’y perd un peu parfois, mais lorsqu’on s’y retrouve, on comprend à quel point les quatre mains qui ont écrit ce livre on donné de l’épaisseur à l’intrigue.
Du côté du style, il est fluide et linéaire. Les interventions des deux auteurs ne sont pas visibles et l’ensemble est homogène. Le style, construit sur des phrases courtes, sèches, rapides, se lit facilement. Il manque peut-être un peu de douceur parfois mais on arrive malgré tout à s’attacher aux personnages. Si j’ai une chose à reprocher, ce sont les indications temporelles pour marquer le changement de point de vue dans l’histoire. Cela n’est pas utile et brouille l’histoire au lieu de la simplifier. A mon avis cela ajoute de la difficulté à une histoire déjà complexe, d’autant plus qu’il est difficile de quantifier le temps passé pour les actions, et que les lecteurs ne vont pas aller voir pour vérifier que les choses s’enchaînent de manière crédible dans leur temporalité. Bref, un peu de superflu.
Les personnages sont plutôt classiques et entrent chacun dans une case bien précise à l’exception de Tommy, élément en filigrane qui, on le sent, sera développé dans la suite de la série. Les relations entre les protagonistes sont sans grande surprise mais ils sont attachants et on prend plaisir à suivre leurs aventures tout le long de ce joli pavé de presque 600 pages.
En bref, ce roman d’aventure ésotérique est une sorte de Dan Brown pimenté de créatures surnaturelles. Un cocktail original qu’il fallait oser au risque de perdre les esprits cartésiens. J’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à suivre cette première aventure hors des sentiers battus et me plongerai avec autant d’enthousiasme dans la suite Le Premier Miracle (finalement La Dernière Tentation), à paraître en Novembre 2015 chez le même éditeur.

Pour qui : Les lecteurs d’aventures historiques et fantastiques, les lecteurs de Dan Brown qui veulent ajouter du surnaturel à leur lecture. Les curieux de lire une histoire originale.

Les + : Une histoire qui sort de l’ordinaire et mêle faits réels et mythes revisités, des personnages attachants.

Les – : On se perd parfois dans quelques descriptions ou enchaînements de faits.

Infos pratiques
Broché:
 592 pages
Editeur : Fleuve éditions (12 mars 2015)
ISBN-10: 2265089745
ISBN-13: 978-2265089747