Archives des étiquettes : rose berryl

Le Conseil de l’Ordre, de Rose Berryl

le conseil de lordre

Le Conseil de l’Ordre, de Rose Berryl (épisode 3 du feuilleton Nekromantia, CKR Éditions)

Nous retrouvons Mylvera et Fareylia lors du conseil de l’ordre organisé par le roi de Lythuste et ses plus proches conseillers. Mais une attaque surprise va écourter la séance et précipiter les jeunes filles plus vite que prévu sur le chemin de leur quête.

Après deux épisodes extrêmement courts destinés à présenter les deux principales héroïnes (Le Bouclier Magique et L’Ombre des Morts), ce troisième épisode se rattrape sur la longueur.
Si pour moi les deux premiers épisodes auraient pu être rattachés pour n’en faire qu’un (rappelons qu’il faudra acheter les deux pour pouvoir lire ce troisième et tout comprendre), ce troisième volet entre enfin dans le vif du sujet et saura récompenser les lecteurs qui ont eu la patience d’attendre.
Le Conseil de l’Ordre propose d’assister à une bataille contre des dragons et l’activation de la quête principale des deux jeunes filles précédemment introduites.
On retrouve donc tous les personnages déjà croisés dans les premiers épisodes (ce qui en fait un certain nombre), ainsi que de nouveaux, ce qui en fait encore plus.
Pour cette raison je pense qu’il sera rapidement utile d’avoir quelque part un résumé des épisodes précédents ainsi qu’une présentation des personnages principaux, comme c’est le cas dans la série des Soeurs de la Lune, de Yasmine Galenorn (même si le style et le genre n’ont rien à voir). Il m’a effectivement fallu un certain temps pour retrouver le fil de l’histoire car la lecture d’un petit épisode par mois laisse du temps pour décrocher (surtout quand on lit beaucoup, comme moi). La présence d’une plétore de mots et noms inventés pour l’oeuvre n’aide pas non plus à s’y retrouver. Cependant j’ai apprécié les quelques notes de bas de page qui permettent de donner encore plus d’épaisseur à l’univers, en apportant des informations supplémentaires sur les coutumes et la vie du monde créé par l’auteur.
Mis a part cela, que dire de l’histoire ? Il s’agit d’une histoire de fantasy classique avec des elfes, des dragons, des fées, des nains et des fantômes… comme cela se faisait il y a une dizaine d’années. Cela me rappelle ma période « Eragon/Seigneur des anneaux » (bien avant que je ne commence ce blog, c’est dire), et j’attends donc d’être vraiment surprise avec cette série. J’attends que Rose Berryl insuffle de la modernité à un genre dont l’apogée est déjà derrière nous, afin de pourquoi pas faire tourner la roue des modes et ramener la fantasy sur le devant de la scène. Est-il encore trop tôt pour cela ? Nous verrons avec la suite du feuilleton (l’auteure prévoit d’étendre son histoire sur 50 épisodes !). Quoi qu’il en soit l’histoire reprend tous les codes de la fantasy traditionnelle (mis a part le côté médiéval que je n’ai pas encore ressenti) et propose une nouvelle histoire de quête pour sauver un royaume et tout un peuple.
Il y a de quoi faire avec 50 épisodes, et je lirai la suite avec curiosité en attendant de voir de l’originalité et de la profondeur.

Pour qui : les lecteurs qui ont lu les premiers épisodes et ceux qui aiment les histoire de fantasy traditionnelle.

Les + : Un épisode plus long qui nous permet de vraiment entrer dans l’histoire, et de vivre des aventures.

Les – : Un histoire qui reprend les codes de la fantasy classique et manque donc un peu d’originalité, beaucoup de noms et de personnages particuliers, ce qui fait que l’on s’y perd un peu à cause d’un manque de rappel en début de texte.

Infos pratiques
Collection : Rubis
Format: Numérique
ISBN : 978-2-924664-02-5
Date de parution : 26 mars 2016

L’Ombre des Morts, de Rose Berryl

roseberryl-nekromantia-l_ombre_des_morts

L’Ombre des Morts, de Rose Berryl (épisode 2 du feuilleton numérique Nekromantia, éditions CKR).

 

Magicienne de l’ombre, Fareylia est appelée à se rendre rapidement à un mystérieux conseil. La jeune elfe, guère enthousiaste, devra affronter quelques dangers avant d’y parvenir.

 

Dans le premier épisode, Le Bouclier Magique, nous faisions la connaissance de Mylvera, une jeune fille que l’on pouvait facilement cataloguer dans la case « du bien ». Dans cette suite, nous découvrons le personnage de Fareylia, que l’on pourrait facilement lui opposer.
Tout dans ce personnage respire la noirceur, que ce soit sa description physique ou ses motivations.
Le texte est très court et on en apprend finalement peu sur l’origine de sa colère (on sent qu’il s’agit d’un personnage animé d’une colère sulfureuse car ses actions portent à le croire). Ce second épisode pose plus de question qu’il n’apporte de réponse, et continue donc de mettre en place l’intrigue et de planter le décor.
On peut voir également quelques créatures et personnages qui feront très certainement partie des prochains épisodes à des degrés plus importants.
Pour toutes ces raisons, cet épisode m’a plus plu que le premier. Je l’ai trouvé peut-être moins brouillon. Certes, il est trop court à mon goût, mais au moins il ne se disperse pas. J’ai trouvé les personnages plus attachants, peut-être parce qu’ils sont décrit dans des couleurs et des matières qui me plaisent davantage, je ne saurais dire. Et puis surtout, j’ai apprécié que l’histoire fasse concrètement écho à la saga Dammendyn, principale oeuvre de l’auteur. Cela est toujours plaisant de voir des parallèles dans les séries, ou des clins d’oeil. Ici le feuilleton est une préquelle à cette série, et l’intérêt grandit forcément lorsque l’histoire commence à créer des liens entre les deux.
Quant au style, il est toujours riche et travaillé, plein de descriptions. Je regrette seulement que la petitesse de l’épisode m’empêche de me plonger complètement dans l’histoire. J’aurais apprécié plus de détails et de longueur afin de ne pas avoir l’impression de me réveiller d’un rêve qui venait à peine de commencer.

 

Pour qui : Les lecteurs qui ont lu le premier épisode.

 

Les + : Un univers riche qui s’étoffe encore, un personnage principal plein de noirceur et d’intérêt, des créatures avec du potentiel, et des liens avec la saga Dammendyn qui commencent à se créer.

 

Les – : La petite taille de l’épisode empêche d’aller en profondeur et je n’ai pas pu me plonger pleinement dedans.

 

Infos pratiques

ISBN : 2924664012
Éditeur : CKR Éditions (2016)
« Entrées précédentes Derniers articles »