Archives des étiquettes : scott westerfeld

Extras de Scott Westerfeld

Extras, de Scott Westerfeld (tome 4 de la série Uglieséditions Pocket Jeunesse)

3 ans après le déferlement d’intelligence orchestré par Tally Youngbloog, le monde retrouve peu à peu ses esprits.
Désireux de ne plus recommencer les erreurs du passé, les villes ont opéré certain changements, comme le fait de bannir la monnaie.
A la place, on gagne du mérite et de la célébrité. Le monde est comme une grande émission de télé-réalité où l’important est de « claquer » sur son site internet les histoires les plus palpitantes pour attirer les visiteurs et gagner de la célébrité.
Aya Fuse est de ces jeunes filles que la célébrité fait rêver. Plus qu’un rêve, c’est une véritable obcession pour l’adolescente qui ne va pas hésiter à se mettre en danger pour fournir une histoire incroyable.
Mais ce qu’elle va découvrir au fil de son enquête pourrait bien la propulser au rang ultime : la première place.
Et si son monde était en danger de mort?

Nous l’avions deviné : faire une suite après la fin de Specials s’annonçait difficile. Pourtant, Scott Westerfeld l’a fait.
Un choix évident ? Pas sûr. On peut se demander si ce quatrième et dernier tome n’est pas le tome de trop pour cette série qui avait tout d’une excellente trilogie.
Si l’histoire est captivante grâce au style de l’auteur fidèle à lui-même, le scénario est quant à lui bien décevant.
Pour commencer, nous faisons connaissance avec une petite nouvelle, Aya Fuse, qui a tout de la Tally youngblood que nous avons connu. Sauf le nom.
Son ambition de devenir célèbre est compréhensible, et on accepte ses méthodes pour y parvenir.
Toutefois, le tome nous entraine sur une piste un peu trop grosse pour nous suffire. On aurait préféré qu’Aya ne se trompe pas de piste pour son histoire, car la vérité est bien moins palpitante que la fiction. On découvre un peuple « d’affreux » dont finalement on ne sait pas grand chose (d’où ils viennent, comment ont-ils pu rester cachés si longtemps, sont-ce des extras-terrestres arrivés sur terre ou des humains opérés??) et dont la motivation est décevante.
Ensuite, on retrouve une Tally Youngblood qui semble complètement aigrie et grisée par le succès de sa mission pour arrêter la guerre. Certes, elle a grandit. Mais pour les lecteurs qui se sont attachés à elle durant les trois premiers tomes, cela fait mal de découvrir qu’elle se laisse trop manipuler par son instinct de Special. Elle qui, nous disait-on avec fierté dans le troisième tome, savait si bien se contrôler.
Alors, pour terminer, on se dit que l’auteur a dû céder à la pression des fans. Ce tome, malgré toutes ces qualités, est en marge de la saga et, selon nous, aurait pu bénéficier d’une saga ou même d’un one-shot indépendant. L’inclure dans la série Uglies dénotte au paysage. Malgré le talent indéniable de l’auteur, on ne peut s’empêcher d’avoir la sensation de s’être un peu « fait avoir » après l’achat de ce dernier tome qui, en plus, ne conclue pas le cycle de façon satisfaisante.
Ce tome peut très bien se lire sans connaître les précédents, tant il ne s’inclue pas dans l’histoire des trois premiers. On peut presque le qualifier de « spin-off » de la série au cours duquel l’héroine de la saga principale ferait une apparition.
Extra reste LA déception de cette série qui reste malgré tout d’excellente qualité.

Découvrez notre chronique du guide de la saga : Secrets, sur le forum !

Pour qui : Ceux qui ont aimé les premiers tomes, les adolescents qui aiment les histoires avec des jeunes de leur âge qui vivent des choses extraordinaires, les adultes qui veulent lire quelque chose qui les fera malgré tout porter un autre regard sur le monde qui les entoure.

Les + : Une histoire originale et un talent d’observation indéniable de la part de l’auteur.

Les – : Un tome qui s’inscrit mal dans la continuité des trois premiers et qui peine à clore la saga de façon convenable. Les changements de personnages et la personnalité de Tally sont déstabilisant. Pour nous, c’est le tome de trop.

Infos pratiques :

Broché: 432 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (14 août 2008)
Collection : Pocket Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10: 2266182242
ISBN-13: 978-2266182249

Publicités

L’Etreinte des Ténèbres de Scott Westerfeld

L’Etreinte des Ténèbres, de Scott Westerfeld (premier tome de la série Midnighterséditions Pocket jeunesse)

Une semaine après la fin de la première aventure de Jessica Day, un nouvel incident se produit.
Un soir qu’elle rentrait chez elle pendant l’heure secrète, Jessica surprend un voyeur à sa fenêtre, un appreil photo à la main, prêt à appuyer sur le bouton.
Mais pourquoi? Personne n’est sencé savoir que cette heure secrète existe en dehors des midhnighters.
En plus de l’inquiétude, celà amène de nombreuses questions. Jessica et les autres midnighters vont tout faire pour garder leur secret… et leur humanité.

Passé l’effet de surprise et de découverte offert dans l’Heure Secrète,L’étreinte des Ténèbres est la pure suite du premier tome.
Ainsi, on ne se sent pas trop dépaysé, même si finalement il y a moins de surprise.
On retrouve les midnighters avec plaisir et partons avec eux dans leur nouvelle aventure.
Le style reste très agréable et fluide, si bien qu’on subit leurs angoisses, leurs peurs, et on est soulagé avec eux quand tout va bien.
Le roman traite de l’intrusion par des humains (des adultes) dans leur monde secret. On peut lire que cette intrusion est malsaine et amène un dialogue avec les Darkling qui va conduire à la création d’un monstre.
Ce roman pour adolescent exploite donc bien ce qui fait le propre des adolescents. Ils ont un monde à eux et n’aiment pas que les adultes viennent y mettre les pieds sans y être invités. Cela fait assurément de ce roman un bon livre pour les adolescents puisqu’ils vont se reconnaître dans les héros et leurs problèmes.
Scott Westerfeld a semble-t-il tout compris sur le fonctionnement des jeunes et leur propose en plus d’un livre un moment de répis.
Pour en revenir à l’histoire proprement dite, elle ne faiblit pas et propose de nombreuses péripéties. Le rythme est bon, pas trop soutenu, et surtout le roman garde des surprises jusqu’au bout. On ne peut pas savoir ce qui va se passer et comment cela va se terminer avant d’avoir lu la dernière ligne.
Les personnages restent attachants et très réels malgré leur pouvoir.
Avec L’Etreinte des Ténèbres, Scott Westerfeld signe un très bon second tome.

Pour qui : Les jeunes adultes (12-15 ans), ceux qui aiment les séries originales mettant en scène des adolescents matures, ceux aui ont aimé les séries telles que Peggy Sue et les fantômes, tous ceux qui ont aimé le premier tome .

Les + : Un scénario original, des personnages attachants, on se sent proche d’eux et de ce qu’ils vivent même si nous ne sommes que de simples « rigides ».

Les – : Passé l’effet de surprise du premier tome, on arrive en terrain conquis et on est beaucoup moins surpris par l’environnement, les personnages, les péripéties…

Infos Pratiques : 

Broché: 401 pages
Editeur : Pocket (7 mai 2009)
Collection : JEUNES ADULTES
ISBN-10: 2266164589
ISBN-13: 978-2266164580

« Entrées précédentes Derniers articles »