Archives des étiquettes : soeurs de la lune

Dragon Wytch de Yasmine Galenorn

Dragon Wytch de Yasmine Galenorn (Tome 4 du cycle Les Soeurs de la Lune, éditions Milady)

La Terre devient de plus en plus un espace où se rencontrent les sombres créatures d’Outremonde. Et ce n’est pas peu dire! Camille D’Artigo voit défiler devant sa boutique des lutins aux occupations douteuses, jusqu’à ce que le Prince des Licornes vienne en personne lui rendre une petite visite.
En effet, il a un puissant objet à confier à la sorcière de la Lune.
A partir de là, les ennuis vont s’enchaîner sans s’arrêter jusqu’à ce que Camille cède aux forces du Mal cet objet… ou pas.

Dans ce quatrième tome, l’attention revient sur la première des trois soeurs : Camille. La sorcière de la Lune amoureuse de trois hommes et accro au sexe.
D’ailleurs le tome est à l’image des galipettes qu’on nous décrit au fil des pages, c’est-à-dire sans dessus dessous.
Après un très bon Darkling qui nous faisait entrevoir une partie du talent de Yasmine Galenorn, on en revient à de la Bit-Lit pure, aussi mièvre et superficielle qu’une poupée Barbie. L’ensemble est plat, sans saveur, et l’on peine à voir où l’auteur veut nous emmener. Yasmine Galenorn essaie de créer des péripéties mais ça ne prend pas. On a du mal à s’inquiéter pour les personnages qui nous paraissent creux et les catastrophes s’enchainent à un tel rythme qu’on peine parfois à suivre.
Le plus frustrant est le final, qui semble retomber comme un soufflé avec un arrière goût d’injustice. En effet, une fois la dernière page tournée, on se demande à quoi ce tome à servit. S’il n’était pas qu’un prétexte pour donner à ce roman une allure de roman ultra-érotique pour un lectorat adolescent masculin en quête de sensations.
Déception également du côté de la personnalité des autres soeurs qui paraissent reléguées au second plan et sans relief. Certains personnages avec lesquels on avait fait connaissance dans le précédent tome ne sont que brièvement mentionnés. Yasmine Galenorn ne mélange pas les univers de ses trois soeurs et c’est bien dommage car c’est une des plus grosses faiblesses de la série.
Même si Milady nous fait l’honneur de nous mettre à la fin un morceau du tome 5, on se rend compte que la suite promet d’être du même genre.
Ce qui est regrettable car nous pensons que l’auteur est capable de faire beaucoup mieux que cela, comme elle a su le prouver avec Darkling.

/!\Ce roman comporte des scènes pour les lecteurs avertis/!\

Pour qui : Les adolescents, ceux qui ont aimé Wytchling et Changeling, Les fans d’histoires croustillantes et légères. Toutes les lectrices qui aiment les mâles biens faits et les muscles.

Les + : Un livre très léger à lire dans le train ou le métro.

Les – : Le manque de mélange entre les univers des trois soeurs, le scénario décevant qui ne mets pas en valeur la série, les scènes de sexe aussi détaillées qu’inutiles à l’histoire.
Infos pratiques :

Poche: 414 pages
Editeur : Milady (14 janvier 2010)
Langue : Français
ISBN-10: 2811202587
ISBN-13: 978-2811202583

Publicités

Demon Mistress de Yasmine Galenorn

Demon Mistress – Yasmine Galenorn (tome 6 de la série Les Soeurs de la Lune, éditions Milady)

La vie des soeurs d’Artigo, mi fées mi humaines, continuait son cours presque tranquillement jusqu’au jour où les soeurs décident de faire du ménage dans l’une des chambres du Voyageur, le bar que tient la vampire Menolly. Les filles vont tomber sur un médaillon et sur un étrange carnet qui va très vite les mettre sur les traces d’un groupe d’humains dangereux au-delà de tout ce qu’elles pouvaient imaginer.

C’est la seconde fois que Menolly la vampire est au centre de l’intrigue et de la narration. Ici, elle prend les choses en main et nous fait partager ses nuits quotidiennes, ses amours, ses craintes, sa difficulté parfois à trouver sa place au sein de sa propre famille.
Comme toujours dans les romans de la série des Soeurs de la Lune, Yasmine Galenorn crée une intrigue principale pour mettre de l’action, puis finit par plonger ses personnages dans un chaos sentimental personnel. Sans grande surprise, ce livre est dans la même veine que les précédents (et pour un livre de vampire cela tombe bien). L’ensemble est toujours léger, la galerie de personnage fournie est même résumée à la fin de l’ouvrage, ce qui est plaisant vu sa complexité.
La personnalité des soeurs est à nouveau au centre de la mécanique du livre et contrairement à Delila, Menolly ne s’évanouit pas toutes les cinq minutes pour échapper à un combat. On se rend compte alors que Yasmine Galenorn sait aussi écrire des scènes d’action. L’ombre ailée est toujours de la partie et ce tome s’insère parfaitement dans la série dont il est l’un des meilleurs. A consommer comme on regarde une série type Buffy ou Charmed, c’est-à-dire sans modération pour se distraire.

Pour qui : Les lecteurs qui ont aimé les précédents tomes, les fans de sorcières pulpeuses, de Charmed et d’histoires qui mêlent actions et sentiments.

Les + : Un bon roman dans la veine des précédents. Léger, divertissant, il fait partie des lectures de l’été.

Les – : Pas de véritable surprise dans ce tome.

Infos pratiques :

Poche: 480 pages
Editeur : Milady (22 octobre 2010)
Collection : Bit-Lit
Langue : Français
ISBN-10: 2811203931
ISBN-13: 978-2811203931

« Entrées précédentes Derniers articles »