Archives des étiquettes : ainsi soit-il

Ainsi Soit-Il, de Christian Eychloma

ainsi-soit-il

Ainsi Soit-Il, de Christian Eychloma (one shot, éditions Chloé des Lys)

Un centre pénitencier sur une planète lointaine. Les hommes y survivent tant bien que mal. Jusqu’au jour où l’idée de s’échapper devient une nécessité. Doivent-ils attendre les bras croisés une hypothétique aide, ou essayer de quitter cette planète hostile par leurs propres moyens ?
Et si les plans qu’ils croyaient si bien échafaudés leur avaient été soufflés par plus fort qu’eux ? Et si leur destinée, à défaut d’être écrite, était commandée par une force supérieure ? Est-ce seulement envisageable ?

Christian Eychloma est un habitué de la SF qui fait réfléchir. Là où certaines histoires se contentent de nous raconter des choses dans un environnement extra-terrestre, l’auteur de Que le Diable nous Emporte montre une nouvelle fois sa capacité à allier action et réflexion au sein d’un même titre.
Ainsi soit-il propose en effet une illustration d’un futur dans lequel l’Humanité prend conscience de sa dépendance à une forme d’intelligence supérieure.
En fait, pour résumer ce titre, je fais un parallèle très proche avec le jeu vidéo « Les Sims« . Je crois que la majorité des lecteurs verront de quoi je parle. Pour résumer le roman je pourrais donc dire : Et si nous étions tous le Sim de quelqu’un ?
A partir de cette simple phrase, l’auteur nous tisse un récit surprenant où les rebondissements s’enchaînent et où on ne s’ennuie pas une seconde. La lecture est intéressante et porte à réflexion sur la condition humaine, sans pour autant reposer (que je sache) sur de réelles données scientifiques. Il s’agit surtout du développement d’une théorie intéressante à laquelle le lecteur est libre d’adhérer ou non mais qui nous oblige à nous regarder du dessus et à prendre conscience de notre petitesse.
L’ouvrage est en cela moins « technique » que ces prédécesseurs et offre à lire des passages plus accessibles à un large public.
Un point toutefois m’a laissé sur ma faim : les nombreuses ellipses temporelles qui parachutent dans un nouvel environnement et un nouveau décor alors que je commençais à m’attacher au cadre spatio-temporel. Le livre passe de période en période sans que l’on ne s’y attarde vraiment (sauf dans la première partie) ce qui est dommage.
Pour le reste, les personnages sont sympathiques et on retrouve même des clins d’oeil à la série Que Le Diable nous Emporte. Les lecteurs qui l’ont lu seront forcément contents de retrouver un petit quelque chose de cette belle histoire.
Avec Ainsi Soit-Il, Christian Eychloma écrit encore une jolie page de l’histoire de la SF francophone. Espérons que sont récit, comme ses personnages, puisse voyager au-delà de nos frontières pour aller encore plus loin.

Pour qui : Il n’est pas nécessaire d’avoir lu Que le Diable nous Emporte pour lire ce roman, il plaira donc à tous les lecteurs qui aiment s’évader avec des textes de SF intelligents et bien écrits.

Les + : Un texte intelligent, bien écrit, qui fait réfléchir ainsi que rêver.

Les – : Des ellipses un peu trop nombreuses qui ne laissent pas le temps de pleinement s’imprégner de l’univers.

Infos pratiques

Editeur : Chloe des Lys (9 juin 2014)
ISBN-10: 2874597872
ISBN-13: 978-2874597879

Publicités