Que le Diable nous Emporte De Christian Eychloma – Rechute

Que le diable nous emporte – Rechute, Christian Eychloma (tome 2 de la série Que le Diable nous emporteéditions Chloé des Lys)

La colonie humaine installée sur Nouvelle Espérance commençait à douter de sa solitude dans l’univers. Alors que la guerre contre les créatures peuplant la planète se profile de plus en plus, la colonie ne va pas tarder à recevoir la visite d’êtres venus d’ailleurs au tempérament pour le moins… déterminé.
Que faire lorsque la nature profonde vous oblige à rester pacifique alors que vous êtes attaqué ? Que faire pour protéger un mode de vie en perdition ? Le modus vivendi idéal existe-t-il ? Que vont devenir les humains de Nouvelle Espérance ? Les cartes semblaient pourtant entre les mains de la pacifique colonie, avant qu’une puissance plus redoutable encore ne vienne changer la donne.

Ce second tome est la suite logique du premier. On peut dire que Christian Eychloma a su reprendre les qualités de son premier ouvrage en laissant les défauts au placard.
En effet, cette suite est toute aussi riche et intelligente que la première. Le livre fait réfléchir, pose des questions, apporte des réponses dans une certaine mesure et vous laisse au final une envie de pousser la réflexion autour d’un débat et d’un bon verre.
Désormais installés sur leur planète toute neuve, les habitants de Nouvelle Espérance essaient de reconstruire une société, mais les problèmes posés par les « sauvages », ceux qui n’ont pas été opérés, arrivent bien vite. L’auteur nous plonge donc au coeur de multiples réflexions existentielles qui font du bien, le tout enrobé dans un roman de Science-Fiction extrêmement intelligent et bien pensé.
Mais ne nous y trompons pas, le fait que ce roman soit intelligent n’en fait pas un récit lourd et indigeste, bien au contraire. Passés les détails techniques sur les vaisseaux spatiaux qui perdaient le lecteur dans le premier tome, le récit est construit, bien écrit et agréable à lire. Le texte met ici l’accent sur la nouvelle planète et ses habitants.
Nous retrouvons tous les personnages du premier, avec en figure de proue Paul, Florence, Yin, Piotr, Charles et Églantine, qui apparaissent comme les sages décisionnaires. Cependant, la galerie de personnages se trouve considérablement étoffée par l’arrivée de nouveaux visiteurs, et, plus étonnant, par la prise de parole de l’être extra-terrestre habitant Nouvelle Espérance. Le récit prend alors une dimension polyphonique où nous avons tout à loisir de découvrir et observer les intérêts et ambitions de chacun, dont on finit par se rendre compte qu’ils poursuivent tous le même but : la recherche de la survie.
Comme dans le premier, le thème de la violence est au coeur du livre. C’est l’armure et la cuirasse. On peut se rendre compte que les humains, supposés être plus évolués que notre humanité actuelle, sont confrontés aux mêmes problèmes, et qui dit mêmes causes dit mêmes résultats. Une sorte de fatalisme finit alors par s’exprimer dans ce livre où l’avenir de l’homme semble de plus en plus incertain, de moins en moins paisible. Rechute porte bien son nom puisque l’humanité n’a pas su apprendre de ses erreurs et faire table rase du passé, replongeant de toute son âme dans la violence et la domination. Chaque partie sera à son tour le bourreau et la victime au milieu d’un jeu stratégique dans lequel personne ne parvient à s’imposer.
Cependant, Christian Eychloma excelle dans l’art du rebondissement et rien n’est joué avant la dernière page. Nous pouvons une fois de plus le constater ici avec beaucoup de surprise et de curiosité quant à la suite des évènements.
On peut dire que cette lecture est une véritable claque tant elle nous amène à nous divertir tout en nous faisant réfléchir sur notre propre nature humaine, le tout avec toujours autant de poésie. Bien joué, nous sommes conquis !

Pour qui : Les lecteurs qui aiment la Science-Fiction, qui ont lu le premier et qui aiment les séries qui font réfléchir à des problèmes actuels tout en divertissant.

Les + : L’ouvrage est plus plaisant à lire que le premier car l’auteur a déjà décrit le fonctionnement complexe de toutes les installations. Ici le récit se concentre sur de la description et beaucoup plus d’action que dans le premier tome, ce qui donne un rythme soutenu et riche en rebondissements. Difficile de refermer le livre quand on est plongé dedans. Le style est agréable à lire et l’histoire extrêmement intelligente. L’auteur explore la SF avec beaucoup de talent.

Les – : On notera peut-être les passages en italiques appartenant à l’entité extra-terrestre et peut-être un peu trop complexes par moment.

Infos pratiques :

Broché: 282 pages
Editeur : Editions Chloé des Lys (2 juin 2011)
Langue : Français
ISBN-10: 287459542X
ISBN-13: 978-2874595424

Publicités

One comment

  • « Écrire, c’est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte à laquelle l’écrivain, par un dernier suspens, s’abstient de répondre. La réponse, c’est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté. »

    Roland Barthes

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s