L’îlot mécanique, d’élie darco

L’îlot mécanique, d’Élie Darco (one shot, éditions Gulf Stream)

Dino a toujours vécu sur une île avec une trentaine de personnes et où tout le monde est heureux. Il est le petit fils de l’Amiral, l’homme qui a créé et qui dirige cet îlot loin du monde. Il a réponse à tout et ce petit univers semble réglé comme une horloge.
Or, un jour, Dino découvre un animal sur l’île. C’est le premier qu’il voit de toute sa vie. Ses amis et lui tentent de le ramener auprès de l’Amiral pour qu’il leur en dise plus sur ce miracle. Mais l’Amiral reste mystérieux. Dans le même temps, d’autres incidents se produisent et les enfants se posent de plus en plus de questions. Pourquoi ce monde paradisiaque est-il en train de changer ? Et pourquoi l’Amiral ne veut-il jamais rien dire, lui qui semble vouloir absolument tout contrôler ?
Les découvertes de Dino pourraient bien changer sa vie.

Je n’ai jamais été déçue par un roman d’Élie Darco et cela se confirme. L’autrice nous propose ici un nouvel ouvrage à destination des plus jeunes. C’est la première fois que je lis un roman de sa plume pour un public aussi jeune mais je crois avoir pris autant de plaisir à le lire que si j’avais eu 20 ans de moins.
De plus, le livre est magnifiquement illustré par Nancy Peña, dont j’ai pu découvrir les traits. Les illustrations donnent une profondeur et font vraiment naître cette îlot mécanique.
L’histoire est courte mais se lit bien. J’ai apprécié qu’on me propose des personnages variés et issus de la diversité. J’ai aussi beaucoup aimé le propos et les thèmes développés dans le titre. On nous parle d’amitié, de curiosité, mais aussi d’humanité et d’amour.
Les enfants ont des préoccupations de leur âge et j’imagine sans mal le plaisir que pourraient avoir des enfants à lire ce livre, ou, encore mieux, à ce qu’on leur en fasse la lecture !
Il permet de se projeter dans un univers parfait et peu anxiogène où les questions de la vie se posent. Difficile de grandir, mais il ne faut pas avoir peur quand on est bien entouré.
On trouve également une opposition entre le naturel et le créé par l’homme. La nature et la mécanique. Qu’est-ce qui est le mieux ? Est-ce mal ? Le livre nous invite à nous poser la question et apporte à la fin quelques réponses. On y découvre également les préoccupations d’un homme torturé qui agit par amour des siens et a toujours été porté par l’envie de bien faire. Peut-on l’en blâmer ?
J’ai vraiment beaucoup aimé ce petit livre pour toutes les idées qu’il parvient à faire passer en si peu de pages (170). Une bonne découverte qui ne m’a une fois de plus pas déçue.
J’imagine que les adultes sans enfants ne seront pas intéressés par lire ce livre mais sait-on jamais. En tout cas à l’approche des fêtes, il peut être un excellent cadeau à déposer sous le sapin pour les petits lecteurs curieux ou si vous avez envie de faire découvrir la lecture à des enfants. Gulf Stream présente sa collection Étincelles (dont cet ouvrage fait partie) ainsi : Des romans éclectiques et illustrés à destination des lecteurs dès 9 ans. Pour raviver l’étincelle à chaque lecture !
Et c’est tout à fait vrai.
A mettre entre toutes les mains.

Pour qui : les jeunes lecteurs et les moins jeunes qui leur offriront ou leur en feront la lecture.

Les + : Superbement illustré, ce petit roman développe avec efficacité des thèmes universels comme l’amitié, l’amour, la nature et le monde qui nous entoure. Bien écrit, il est facile à lire et à comprendre. Il présente également des héros issus de la diversité.

Les – : C’est un point tout à fait personnel mais je n’aurais pas été choquée si l’ouvrage avait fait quelques pages de plus.

Infos pratiques
Broché :
184 pages
ISBN-10 : 2354887892
ISBN-13 : 978-2354887896
Dimensions : 14.1 x 1.5 x 22.1 cm
Éditeur : Gulf stream éditeur (20 août 2020)

2 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s